Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 16ème siècle > Dona Catarina Infante de Portugal dite Catherine de Portugal

Dona Catarina Infante de Portugal dite Catherine de Portugal

lundi 5 juillet 2021, par ljallamion

Dona Catarina Infante de Portugal dite Catherine de Portugal (1540-1614)

Duchesse de Bragance par son mariage

Deuxième fille de Dom Duarte, Infant de Portugal dit Édouard de Portugal, duc de Guimarães*, et de l’Infante Isabelle de Bragance.

Après la mort de son frère le Connétable* Dom Duarte, Infant de Portugal, duc de Guimarães [1], elle hérita de ses droits à la couronne portugaise, puisque sa sœur Marie de Portugal , Infante de Portugal, mariée au duc de Parme [2], Alexandre Farnèse , perdait ses droits en ne les réclamant pas et en maintenant sa descendance étrangère au royaume de Portugal.

Pour cette raison, à la réunion des États à Lisbonne, en 1641, il fut décidé que la couronne portugaise ne pourrait plus se transmettre sinon aux princes naturels, ou portugais.

Les droits de la princesse Catherine à la succession de Portugal, droits qu’elle réclama en 1580, étaient ceux d’être la seule princesse portugaise alors vivante avec descendance, la petite-fille par les mâles d’Emmanuel le Fortuné dit Manuel 1er, tandis que Philippe II d’Espagne, qui occupa militairement le Portugal en 1581, forçant son acclamation à la couronne, n’était que son petit-fils par les femmes, sa mère, l’impératrice Isabelle de Portugal, femme de Charles Quint, venant après tous ses frères dans la succession royale.

L’Infante Dona Catarina épousa son cousin Jean 1er de Bragance , duc de Bragance [3].

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Généalogie des rois et des princes de Jean-Charles Volkmann Edit. Jean-Paul Gisserot (1998)

Notes

[1] Le titre de duc de Guimarães est créé en 1475 par le roi Alphonse V de Portugal en faveur de Ferdinand II, 3ème duc de Bragance. Ferdinand avait été fait comte de Guimarães en 1464, puis élevé à la dignité ducale. Le titre reste dans la maison de Bragance jusqu’au mariage d’Isabelle de Bragance avec l’infant Édouard.

[2] Le duché de Parme et de Plaisance était un petit État de la péninsule italienne qui exista entre 1545 et 1802 puis de 1814 à 1859. Les ducs de Parme et de Plaisance furent également ducs de Plaisance excepté dans les premières années du règne d’Octave Farnèse (1549 -1556) et sous le règne des deux ducs choisis par Napoléon Bonaparte en 1808.

[3] La deuxième maison de Bragance est celle de la lignée des ducs de Bragance. Elle trouve son origine chez le roi Jean 1er de Portugal, fondateur de la maison d’Aviz (issue de la première maison capétienne de Bourgogne), dit le Roi de Bonne Mémoire, qui avait eu, dix ans avant son mariage en 1387 avec Philippa d’Angleterre, une relation suivie avec Inês Pires, dont sont issus au moins trois enfants. Pour l’aîné de ces enfants, et le seul garçon, déjà créé comte de Barcelos lors de son mariage, la ville de Bragance fut érigée en duché en 1442, à l’initiative de son frère consanguin l’infant Pierre de Portugal, dit le prince des Sept Parties du Monde, régent de Portugal au nom de son neveu et beau-fils Alphonse V