Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 16ème siècle > Jean II Georges de Brandebourg dit l’Économe

Jean II Georges de Brandebourg dit l’Économe

lundi 10 mai 2021, par ljallamion

Jean II Georges de Brandebourg dit l’Économe (1525-1598)

Électeur de Brandebourg de 1571 à 1598

Fils de Joachim II Hector de Brandebourg et de Madeleine de Saxe . En 1545, il épouse Sophie de Liegnitz , fille du duc Frédéric II de Liegnitz.

Face aux énormes dettes accumulées lors du règne de son père Joachim II Hector, Jean II Georges créée un impôt qui met les paysans sous la coupe de la noblesse, exemptée de cette imposition. Bien que fermement opposé à la Réforme et à la montée du calvinisme, il permet aux réfugiés fuyant les guerres de religion aux Pays-Bas espagnols [1] et en France de s’installer dans son État.

Veuf, Jean II Georges épouse en 1548 Sabine de Brandebourg-Ansbach, fille du margrave Georges de Brandebourg-Ansbach .

En 1568, date du décès de son cousin Albert de Brandebourg, le duché de Prusse [2] échoit à son jeune fils encore mineur Albert Frédéric. Jean II Georges participe au conseil de régence du duché de Prusse.

De nouveau veuf, Jean II Georges épouse en 1577 Élisabeth d’Anhalt-Zerbst , fille du prince Joachim-Ernest d’Anhalt .

Il fonde le premier établissement humaniste à Berlin : le Berlinisches Gymnasium zum Grauen Kloste [3].

Dans son État, il applique le calendrier grégorien [4]. Son fils Joachim III Frédéric lui succède.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Jean II Georges de Brandebourg/ Portail de l’Allemagne/ Électeur de Brandebourg

Notes

[1] Les Pays-Bas espagnols étaient les États du Saint Empire romain rattachés par union personnelle à la couronne espagnole sous le règne des Habsbourgs, entre 1556 et 1714. Cette région comprenait les actuels Pays-Bas, Belgique, Luxembourg, ainsi que des territoires situés en France et en Allemagne. La capitale était Bruxelle

[2] Le duché de Prusse est un duché fondé en 1525 à partir des territoires prussiens des chevaliers teutoniques, à la suite de la conversion au protestantisme du grand-maître de l’ordre teutonique, Albert de Brandebourg-Ansbach. Premier prince à se convertir officiellement au protestantisme, il réorganise son État, en faisant un duché sécularisé, régi par des règles inspirées du protestantisme. À partir de 1618, il est lié à la marche de Brandebourg au sein d’une union personnelle nommée Brandebourg-Prusse et placée sous la souveraineté des Hohenzollern jusqu’en 1918.

[3] Le Lycée berlinois du monastère franciscain est le plus ancien gymnasium de Berlin et se perpétue jusqu’à aujourd’hui sous le nom de Evangelisches Gymnasium zum Grauen Kloster. C’est un lycée d’études classiques et l’un des plus prestigieux en Allemagne. À l’origine, situé dans les lieux d’un ancien couvent à Berlin-Mitte, il s’est déplacé à Berlin-Schmargendorf, au Hohenzollerndamm, à cause de la destruction du bâtiment pendant la Seconde Guerre mondiale.

[4] Le calendrier grégorien est un calendrier solaire conçu à la fin du 16ème siècle pour corriger la dérive séculaire du calendrier julien alors en usage. À la demande de Grégoire XIII, des mathématiciens et des astronomes jésuites des universités de Salamanque et de Coimbra préparent les bases d’un nouveau calendrier depuis 1579. Adopté par le pape Grégoire XIII, dans la bulle pontificale « Inter gravissimas » du 24 février 1582, il est mis en application dans les États catholiques quelques mois plus tard. Le lendemain du jeudi 4 octobre 1582 est le vendredi 15 octobre 1582 en Espagne, Portugal et les États pontificaux. Son usage s’est ensuite progressivement répandu dans les pays protestants, et à l’ensemble du monde jusqu’au milieu du 20ème siècle.