Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 5ème siècle > Paladius Rutilius Taurus Emilianus dit Palladius

Paladius Rutilius Taurus Emilianus dit Palladius

dimanche 4 avril 2021, par ljallamion

Paladius Rutilius Taurus Emilianus dit Palladius (5ème siècle)

Il est l’auteur d’un traité sur l’agriculture. On connaît peu de choses sur cet auteur, si ce n’est qu’il nous apprend qu’il possédait des terres dans la campagne napolitaine et en Sardaigne [1] et qu’il en dirigeait l’exploitation. Son titre de “vir illustris” dans les manuscrits indique par ailleurs qu’il était revêtu d’une haute dignité.

Palladius rassembla ses observations et ses expériences dans son “De Re Rustica” [2] en quatorze livres. Il renferme des extraits d’auteurs anciens, comme Columelle et Gargilius Martialis , mais aussi des Géoponiques [3] grecs, dont il possédait un exemplaire complet.

Le premier livre contient une introduction générale à l’économie rurale : situation de la ferme, qualités du sol, construction des bâtiments (avec des détails très précieux d’architecture et d’aménagement intérieur — fenêtres, chambres, citernes, réfrigération des caves, etc.), celliers, greniers, huilerie, étables et écuries, poulaillers (chapitres sur les pigeons, poules, faisans, paons), jardins, ruches, etc. Les douze livres suivants traitent des travaux propres à chaque mois de l’année : jardinage, tenue de la maison, viticulture, récolte des fruits, art de faire divers vins, récolte du miel, confection de l’huile d’olive et autres), des confitures, de l’hydromel, du verjus, etc. Le dernier livre est un poème en vers élégiaques sur la greffe des arbres.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Palladius/ Portail de la Rome antique/ Catégories : Écrivain de la Rome antique

Notes

[1] La Sardaigne est une île de la mer Méditerranée et une région italienne, qui se trouve à l’ouest de l’Italie continentale, au sud de la Corse. Son chef-lieu est la ville de Cagliari. Lorsque l’affaiblissement de l’Empire romain se propage jusqu’à l’île, cela a pour conséquence l’abandon progressif des terres agricoles et des côtes, ainsi qu’une perte de dynamisme notable de la démographie. Abandonnée à elle-même et sans défense, la Sardaigne est occupée et subit les razzias durant quelque 80 ans (vers 460-530) par les Vandales d’Afrique qui, défaits sous Justinien, laissent l’île sous la domination de Byzance.

[2] Le De re rustica est une réunion des plus célèbres textes laissés par les auteurs latins de l’Antiquité (Caton l’Ancien, Varron, Columelle, Palladius) sur les matières d’agriculture et de vie à la campagne. La première édition du recueil est de Venise en 1472. Il existe diverses éditions incunables de Bologne et de Venise.

[3] Dans le monde gréco-romain, les traités sur l’agriculture et l’élevage sont souvent désignés par les vocables de géorgiques ou géoponiques, quant à leurs auteurs par les termes de scriptores rei rusticae ou geoponici.