Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 17ème siècle > Louise Hollandine de Palatinat-Simmern

Louise Hollandine de Palatinat-Simmern

samedi 6 février 2021, par ljallamion

Louise Hollandine de Palatinat-Simmern (1622-1709)

Artiste peintre-Abbesse de Maubuisson

Fille de Frédéric V du Palatinat, roi de Bohême [1] et de Élisabeth Stuart.

Elle s’affirme comme une artiste et portraitiste douée, un talent qu’elle partage avec son frère le prince Rupert .

Elle est l’élève de Gerrit van Honthorst dit Gerard van Honthorst et peint si bien dans son style que certaines de ses œuvres lui ont été attribués. Comme peintre, la princesse est considérée comme une amatrice éclairée. Les portraits qu’elle peint sont souvent dans le style baroque de de Honthorst, mais ce n’est pas toujours le cas. Ses œuvres ont été généralement conservées au sein de sa famille, certaines étant aujourd’hui exposées dans des musées en Allemagne.

Pour des raisons inconnues et à la consternation de sa famille protestante, elle fuit en France en décembre 1657 et se convertit au catholicisme.

Le 25 mars 1659, elle devient novice [2], et le 19 septembre 1660, religieuse dans l’abbaye cistercienne de Maubuisson [3]. Avec le soutien du roi Louis XIV, elle devient abbesse de Maubuisson en août 1664.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Louise Hollandine of the Palatinate »

Notes

[1] Le royaume de Bohême était un royaume situé dans la région de la Bohême, en Europe centrale, dont la plupart des territoires se trouvent actuellement en République tchèque. Devenu une possession héréditaire des Habsbourg en 1620, le royaume a fait partie du Saint Empire jusqu’à sa dissolution en 1806, après quoi il est devenu une partie de l’Empire d’Autriche, puis de l’Empire austro-hongrois.

[2] Dans son sens originel, le terme « novice » désigne une personne qui, ayant récemment reçu l’habit religieux, passe une période de probation, de réflexion sur sa vocation (l’appel de Dieu), avec formation initiale dans l’esprit et style de vie d’institut religieux.

[3] L’abbaye de Maubuisson (anciennement appelée Notre-Dame-la-Royale) est une ancienne abbaye royale cistercienne fondée en 1241 par Blanche de Castille. Elle est située sur la commune de Saint-Ouen-l’Aumône, non loin du château de Pontoise, dans le Val-d’Oise.