Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Gutierre de Tolède

jeudi 17 décembre 2020, par ljallamion

Gutierre de Tolède (vers 1330-1389)

Évêque d’Oviedo-Comte de Noreña

Fils de Tel ou Tello Fernández de Tolède et sa première épouse, Mencía Fernández de Toledo. Membre d’une famille exceptionnelle de Tolède [1] aux racines mozarabiques [2]. Du coté Maternelle, il était lié à Mgr Vasco Fernández de Toledo .   Bien que d’anciens écrivains aient prétendu que Mgr Gutierre avait étudié à l’université de Paris, il avait très probablement étudié le droit à l’université de Salamanque [3].    Il fut nommé chanoine de Palencia [4], peut - être grâce à l’intercession de son oncle Gutierre de Toledo Gomez, évêque de Palencia. À cette époque, il était également aumônier de la reine Jeanne Manuel de Villena et, plus tard, son chancelier.   Le 27 Avril, 1377 il fut nommé évêque d’Oviedo [5], après que le siège soit devenu vacant en Novembre 1376, un poste qu’il occupa jusqu’à sa mort en 1389.   Pendant son séjour dans les Asturies [6], il a joué un rôle dans différents événements importants de la région. Il a participé au conflit qui opposait jean 1er de Castille avec le comte Alfonso Henriquez.   Une fois le conflit terminé en faveur du roi de Castille et après la réunion des tribunaux de Ségovie [7], Jean 1er, en remerciement du soutien apporté par l’évêque, le nomma en 1383 comte de Noreña [8], fonction qu’Alfonso Enriquez occupait auparavant.   Dans la partie religieuse, il a participé aux débuts des travaux de rénovation de la cathédrale d’Oviedo [9], l’organisation de plusieurs synodes dans la cathédrale, il a fait érigé la chapelle qui porte son nom et a créé “le Festival des Saintes Reliques”.   Il a également pris soin de poursuivre le travail historiographique de Mgr Pelayo . De ses études et de ses travaux d’histoire sont nés le “Livre des privilèges” en 1382, le “Livre de la règle rouge” en 1383, qu’il a compilé en 155 feuilles de parchemin, et le "Livre au livre ou Livre de Don Gutierre" en 1385 sur 455 feuilles, également en parchemin. Grâce à son travail, il obtint du roi pour la cathédrale d’Oviedo les biens qu’il possédait dans la région de Pravia [10].   En 1386, il fonda le Collège du pain et du charbon à Salamanque [11], également appelé Viejo de Oviedo, qui fut la première école de Salamanque.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en espagnol intitulé Gutierre de Toledo Traduit par mes soins

Notes

[1] Tolède est une ville qui se trouve dans le centre de l’Espagne, capitale de la province du même nom et de la communauté autonome de Castille-La Manche. Lors des Grandes invasions du 5ème siècle qui ravagèrent un Empire romain d’Occident déclinant, Tolède est pillée à plusieurs reprises par les Barbares (Vandales, Suèves et Alains) qui ont envahi la péninsule Ibérique à partir de l’an 409. À partir du milieu du 6ème siècle, Tolède devient la capitale des Wisigoths, devenus les nouveaux maîtres d’une grande partie de la péninsule. Au début du 8ème siècle, lors de la conquête musulmane de l’Espagne, le dernier souverain wisigoth, Rodrigue, est battu par le conquérant arabe Tariq ibn Ziyad à la bataille de Guadalete en 711. Tolède tombe aux mains des musulmans en 712. À partir de là, la ville fait partie du Califat omeyyade, puis de l’Émirat de Cordoue (755–929), et enfin du Califat de Cordoue. Le 25 mai 1085, en pleine Reconquista, les chrétiens dirigés par le roi Alphonse VI de Castille reprennent Tolède aux musulmans.

[2] Mozarabe est le nom donné aux chrétiens vivant sur le territoire espagnol conquis à partir de l’an 711 par les armées musulmanes et connu à l’époque comme Al-Andalus (l’Andalousie actuelle), sur le sud de la péninsule ibérique. Les mozarabes avaient dans la société arabe le statut de dhimmi, statut d’infériorité inscrit dans la loi. Ils partageaient ce statut avec les juifs, en tant que non-croyants à l’Islam. C’est seulement dans la pratique, et non dans la loi, que leur culture, leur organisation politique et leur pratique religieuse étaient tolérées. Elles étaient assorties d’une certaine protection légale et donc un contrôle strict. Les mozarabes versaient, en outre, un impôt de capitation, la djizya, sur la zakat, cette aumône aux pauvres obligatoire qui est, en tant que telle, un des piliers de l’Islam.

[3] L’université de Salamanque (Universidad de Salamanca en espagnol), est la deuxième plus ancienne université d’Espagne (après Palencia), mais la plus ancienne qui demeure, puisque l’Université de Palencia n’existe plus ; elle est aussi la cinquième plus ancienne en Europe (après Bologne, Paris, Oxford et Cambridge). Elle a été fondée par Alphonse IX de León en 1218. C’est en revanche la première qui a obtenu en Europe le titre d’université.

[4] Le Diocèse de Palencia est un diocèse espagnol, suffragant de l’Archidiocèse de Burgos.

[5] L’évêché d’Oviedo, dans les Asturies, érigé au début du ixe siècle a été élevé en archidiocèse en 1954.

[6] Le royaume des Asturies fut la première entité politique chrétienne établie sur la Péninsule Ibérique après la chute du Royaume wisigoth (qui suivit la mort du Roi Rodrigue à la Bataille de Guadalete) et la Conquête musulmane de l’Hispanie. Le royaume perdura de 718 à 925, lorsque Fruela II accéda au trône du Royaume de León.

[7] Ségovie est une commune de la communauté autonome de Castille-et-León en Espagne. C’est la capitale de la province de Ségovie. Elle se trouve à une heure de route de Madrid, au confluent des rivières Eresma et Clamores, au pied de la Sierra de Guadarrama.

[8] Le titre de comte de Noreña est un titre historique espagnol qui n’était en vigueur que quelques années. Il a été aboli en 1395. Son nom fait référence au conseil de Noreña, dans les Asturies. Après la confiscation du titre et de la seigneurie à Alfonso Enriquez pour ses révoltes continues, le manoir a été transmis à l’ évêque d’Oviedo , Gutierre de Toledo et à ses successeurs, qui ont continué à porter le titre de Comtes de Noreña jusqu’au milieu du 20ème siècle.

[9] La cathédrale San Salvador d’Oviedo est une cathédrale de style gothique située dans la ville d’Oviedo, dans la principauté de Asturies en Espagne. Elle est aussi connue comme sancta ovetensis, dénomination liée à la qualité et à la quantité des reliques qu’elle contient. C’est la cathédrale de l’archidiocèse d’Oviedo.

[10] Pravia est une commune située dans la communauté autonome des Asturies en Espagne.

[11] Les collèges mineurs de Salamanque étaient un ensemble de centres liés à l’Université de Salamanque au fil des siècles. Dans les universités, l’enseignement était dispensé dans divers diplômes, correspondant à différents diplômes : Bachelor, Graduate, Master (Master) et Doctor. Les titres ont été obtenus, soit à l’Université elle-même, les titres majeurs (Bachelor, Master, Doctor) dans les grandes écoles, le titre mineur (Bachelor) dans les écoles mineures, ou dans les collèges. Parmi ces collèges, il y avait des majors et mineurs aussi, mais l’adjectif ne correspondait pas exactement à ceux des écoles. Dans n’importe laquelle des écoles, vous pouviez étudier pour obtenir des diplômes supérieurs ou inférieurs, bien qu’il y ait une différence entre l’une et l’autre, plutôt en raison de l’importance et de la richesse de certaines d’entre elles, les majors, qui, à Salamanque, étaient San Bartolomé ou Colegio Viejo, Cuenca, Oviedo et Santiago el Zebedeo ou l’archevêque.