Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Jeanne de Beaumanoir

lundi 24 août 2020, par ljallamion

Jeanne de Beaumanoir (morte en 1399)

Dame héritière de ses deux demi-frères de Beaumanoir [1], de Merdrignac [2] et de La Hardouinaye [3].

Mariée à Charles de Dinan, seigneur de Montafilant et de Châteaubriant [4]

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia intitulé « Maison de Beaumanoir »

Notes

[1] La famille de Beaumanoir est une famille éteinte de la noblesse française, originaire de Bretagne. Elle était classée dans la noblesse d’extraction chevaleresque et tirait son nom d’un château édifié en 1212 en la paroisse d’Evran. Cette famille bretonne a pris possession de la baronnie de Lavardin au milieu du 15ème siècle et des châtellenies de Tucé (actuelle commune de Lavardin (Sarthe)) Villiers et Bouër et de la baronnie de Milesse (La Milesse) en 1529. La famille de Beaumanoir reçut un titre de marquis de Lavardin en 1601 et s’éteignit en 1711.

[2] Merdrignac est une commune française située dans le département des Côtes-d’Armor en région Bretagne. En 1351, le seigneur de Merdrignac, Jean de Beaumanoir, fut le principal héros du combat des Trente livré entre Josselin et Ploërmel. En 1426, Merdrignac comptait 160 familles, dont 15 familles nobles.

[3] Saint-Launeuc est une commune du département des Côtes-d’Armor. La paroisse de Saint-Launeuc, enclavée dans l’évêché de Saint-Malo faisait partie du doyenné de Bobital relevant de l’évêché de Dol et était sous le vocable de sainte Léonore.

[4] Châteaubriant est une commune de l’Ouest de la France, située dans le département de la Loire-Atlantique. Elle fait partie de la Bretagne historique et du pays de la Mée. Entourée d’un paysage à dominante rurale, elle s’est développée autour de son château qui fut le théâtre de combats liés à l’affrontement entre la Bretagne et la France.