Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 11ème siècle > Thibaud de Montlhéry dit Thibaud File Etoupe

Thibaud de Montlhéry dit Thibaud File Etoupe

jeudi 9 juillet 2020, par ljallamion

Thibaud de Montlhéry dit Thibaud File Etoupe (vers 970-1031)

Sire ou seigneur de Montlhéry

Il est l’un des deux Thibaud de Montlhéry du 10ème siècle qui donnera naissance à un roi et une reine d’orient. Dans sa descendance il y aura Gui 1er de Montlhéry, 2ème seigneur de Montlhéry [1] et seigneur de Rochefort-en-Yvelines [2].

Puis viendra un roi de Jérusalem [3]. Le roi Baudouin II de Jérusalem, Baudouin du Bourcq, comte d’Édesse [4], puis nommé par ses pairs roi de Jérusalem. Baudouin d’Édesse accepte la couronne de Jérusalem et le 14 avril 1118, dimanche de Pâques, est couronné roi de Jérusalem sous le nom de Baudouin II.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Thibaud de Montlhéry/ Homonymie

Notes

[1] Montlhéry est une commune française située dans le département de l’Essonne. Éminente cité du Hurepoix, celle de la Foire à la Tomate, fief de la famille de Montlhéry depuis l’an 991 puis domaine royal à partir de 1118, Montlhéry est célèbre pour sa tour et la bataille qui s’y déroula le 16 juillet 1465

[2] Rochefort-en-Yvelines est une commune française située dans le département des Yvelines. Dans la deuxième moitié du 11ème siècle, Guy Ier (II) de Montlhéry de Rochefort, dit Guy le Rouge, fit construire au sommet de la butte un château fort imposant. Rochefort dépendit donc désormais de la famille des sires de Montlhéry, et Auneau.

[3] Le royaume de Jérusalem fut fondé par des princes chrétiens à la fin de la première croisade, lorsqu’ils s’emparèrent de la ville. C’est l’un des États latins d’Orient. On peut distinguer plusieurs périodes dans son histoire : celles où le titre de roi de Jérusalem est associé à la mainmise croisée sur la ville (1099-1187 et 1229-1244), et celles où le titre représente le plus haut niveau de suzeraineté des croisés en Terre sainte, mais durant lesquelles la ville en elle-même n’appartient pas aux soldats croisés. Le royaume de Jérusalem fut créé en 1099 après la prise de la ville et ne disparut réellement qu’avec le départ des derniers croisés de Tortose en août 1291, soit moins de deux siècles plus tard.

[4] Le comté d’Édesse est l’un des premiers États latins d’Orient, le plus avancé dans le monde islamique. C’est aussi le premier à être reconquis par les musulmans, une cinquantaine d’années après sa création. À son avènement, le comté d’Édesse se réduit à la ville et à ses alentours, ainsi que des cités de Turbessel et de Ravendel. Les Ortoqides tiennent les environs de Saruj et de Mardin, les Danichmendides dominent le nord jusqu’à Samosate et les Byzantins tiennent la région de Marach, au bord de la Cilicie, qui leur a été remise par les Francs en 1097. Quelques cités, comme Bira et Malatya, sont tenues par des chefs arméniens.