Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Amenardis II

vendredi 14 février 2020, par ljallamion

Amenardis II

Divine adoratrice d’AmonLe titre de Divine adoratrice puis d’Épouse du dieu, ou Main du Dieu, fut successivement porté par des catégories totalement différentes de femmes égyptiennes. Il désigne des prêtresses consacrées au service d’Amon, tout comme d’autres divines adoratrices sont attachées à la déesse Hathor ou placées au service d’Atoum, de Min et de Sobek. Il semble qu’en leur qualité de « Main du dieu » elles aient pour rôle d’« éveiller la pulsion sexuelle » du dieu créateur. Les épouses du dieu sont des dames du plus haut rang, membres de la famille royale. Pendant le Nouvel Empire, le titre est porté notamment par Ahmès-Néfertary, sœur et grande épouse d’Ahmôsis 1er, puis par leur fille Méritamon, et, après elle, par Hatchepsout et Néférourê. de 670/650 à 640 av.jc sous la XXVème dynastie.

Fille du roi kouchite [1] Taharqa et la sœur du roi de Napata [2], Atlanarsa. À partir de 670 av/ jc, elle partage la fonction avec Chepenoupet II qui l’avait adoptée, puis en 656 av. jc avec Nitocris 1ère .

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Amenardis II/ Portail de l’Égypte antique/ Divine adoratrice d’Amon

Notes

[1] Le royaume de Koush est l’appellation que les Égyptiens antiques donnèrent au royaume qui s’établit au sud de leur pays dès l’Ancien Empire égyptien. Ce royaume eut une longévité peu commune et trouve ses origines dans les cultures néolithiques qui se développèrent dans le couloir nilotique du Soudan actuel et de la Nubie égyptienne.

[2] Napata est à la fois le nom d’un royaume antique d’Afrique et le nom de sa capitale. Son nom est attaché à la « deuxième période » du royaume de Koush. Situé en aval de la quatrième cataracte du Nil, les ruines de la ville antique sont situées au pied du Gebel Barkal, un promontoire rocheux qui domine la vallée et le fleuve et qui très tôt a été identifié comme une montagne sacrée dans laquelle résidait le dieu Amon lui-même.