Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Ananie de Damas

jeudi 23 janvier 2020, par ljallamion

Ananie de Damas

Saint de l’Église catholique

Saint Ananie rend la vue à saint Paul par Pietro da Cortona (1631)D’après les Actes des Apôtres, Ananie vit à Damas [1]. Au chapitre, il apparaît comme l’un des premiers Juifs à s’être convertis au christianisme et à faire partie de l’Église de Jérusalem. Au chapitre 22:12, il est décrit comme un homme qui observe la Loi [2] et est respecté par les Juifs.

Selon le récit, Paul vient d’arriver à Damas et il est aveugle depuis 3 jours. Accomplissant la volonté de Dieu, Ananie va alors trouver Paul, lui impose les mains et lui rend la vue. Paul reçoit aussitôt le baptême.

Selon une tradition, Ananie aurait évangélisé Damas, avant d’en devenir évêque puis de mourir martyrisé à Eleutheropolis [3] vers l’année 60. Il existe des reliques d’Ananie, conservées à Rome, dans la basilique Saint-Paul-hors-les-Murs [4] et offertes à l’Église par Charles IV du Saint Empire.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Ananie de Damas/ Portail du christianisme/ Personnage du Nouveau Testament

Notes

[1] Damas est l’une des plus anciennes villes continuellement habitées. Elle est aussi la ville la plus peuplée de la grande Syrie (Assyrie) (des traces archéologiques remontent au 4ème millénaire av. jc). Elle est citée dans la Bible, dans le livre de la Genèse, et plusieurs fois dans les Livres des Rois et des Prophètes. Damas connut l’influence de nombreuses civilisations dont celles des Assyriens, Perses, Grecs, Séleucides, Romains, Arabes et Turcs. De la fin du 12ème siècle av. jc à 734 av. jc, elle est la capitale du royaume d’Aram-Damas. Elle fut l’un des berceaux du christianisme et vit saint Paul prononcer ses premières prédications, notamment dans la maison d’Ananie, où celui-ci a ouvert une église domestique dès l’année 37. Cette dernière est la plus vieille de Syrie (aujourd’hui dans le quartier chrétien de Bab Touma). En 635, Damas se soumit aux musulmans et devint la capitale de la dynastie des Omeyyades de 661 à 750. Avec l’adoption de la langue arabe, elle devint le centre culturel et administratif de l’empire musulman durant près d’un siècle. Par la suite, elle demeura un foyer culturel majeur et un pôle économique de premier plan profitant de sa situation géographique privilégiée, à la croisée des chemins de La Mecque, l’Afrique, l’Anatolie, la mer Méditerranée et l’Asie (route de la soie en direction de la Chine et du commerce des épices avec l’Inde).

[2] la Torah

[3] connue à l’époque comme Beth Guvrin, Beth Govri ou Beth Gouvria

[4] L’Abbaye de Saint-Paul-hors-les-Murs est une abbaye bénédictine située à Rome, sur la via Ostiense, à environ deux kilomètres du mur d’Aurélien, l’enceinte fortifiée antique protégeant la ville de Rome. Elle est attenante à la basilique Saint-Paul-hors-les-Murs.