Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > De l’Antiquité à 400 av.jc > Thalès de Milet dit Thalès

Thalès de Milet dit Thalès

lundi 4 novembre 2019

Thalès de Milet dit Thalès (vers 625 et mort vers 547 av.jc)

Philosophe et savant grec

Né à Milet [1], il fut l’un des Sept sages de la Grèce antique [2] et le fondateur présumé de l’école milésienne [3]. Philosophe de la nature, il passe pour avoir effectué un séjour en Égypte, où il aurait été initié aux sciences égyptienne et babylonienne.

On lui attribue de nombreux exploits arithmétiques, comme le calcul de la hauteur de la Grande Pyramide ou la prédiction d’une éclipse, ainsi que le célèbre théorème de Thalès [4]. Il fut l’auteur de nombreuses recherches mathématiques, notamment en géométrie.

Personnage légendaire, qui semble n’avoir rien écrit, sa méthode d’analyse du réel en fait l’une des figures majeures du raisonnement scientifique. Il a su s’écarter des discours explicatifs délivrés par la mythologie pour privilégier une approche naturaliste caractérisée par l’observation et la démonstration.

Thalès de Milet est considéré comme le premier philosophe de la nature, scientifique et mathématicien grec. Il est d’abord un commerçant et un ingénieur mais aussi un homme politique. Son père est Examyes, sa mère Cléobuline.

Il semble que Thalès ait commencé sa vie comme simple commerçant puis qu’il se soit orienté vers une carrière politique et économique, après un séjour en Égypte, puis il s’est installé par la suite à Milet.

Cette ville entretenait d’ailleurs des relations étroites avec la colonie de Naucratis [5], en Égypte. De ce séjour en Egypte, il y aurait rapporté la science de la géométrie et, en effet, nombre de ses réalisations et exploits, notamment sa théorie sur les crues du Nil s’insèrent dans le cadre de ce pays.

Toutefois, il est possible que le séjour égyptien ait été ajouté à sa légende, du fait qu’il était l’un des Sept Sages.

Grâce à son séjour en Égypte, Thalès put mettre en œuvre ses connaissance en mathématiques, particulièrement en géométrie, domaines dans lesquels il fit quelques découvertes fondamentales, comme déterminer qu’un cercle est partagé en deux parties égales par tout diamètre ou que les angles à la base d’un triangle isocèle sont égaux. Ses découvertes astronomiques permirent d’aider à la navigation en haute mer en repérant certaines étoiles ou en déterminant les éphémérides [6]. Il est probable que Thalès ait consigné ses découvertes par écrit afin d’en diffuser l’utilité, même s’il ne demeure à ce jour aucun texte de sa main.

La pensée milésienne, et en particulier celle de Thalès, a influencé la philosophie de Platon, mais aussi celle d’Aristote.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Karin Mackowiak, « Les savoirs de Thalès et de Kadmos : Histoire et représentations religieuses en Grèce ancienne », Annales. Histoire, Sciences Sociales, no 4,‎ 2003

Notes

[1] Milet est une ancienne cité grecque ionienne. Le site archéologique est situé sur la côte sud-ouest de la Turquie, à quelques kilomètres au nord de l’agglomération de Balat, qui a été une des capitales du beylicat de Menteşe au 14ème siècle. Le site de Milet est actuellement à plus de cinq kilomètres à l’intérieur des terres à cause du comblement de la baie par les alluvions apportés par le Méandre.

[2] Les Sept sages étaient le titre donné par la tradition grecque à sept anciens hommes politiques, législateurs ou philosophes présocratiques de la Grèce antique. Ils étaient sept, comme les Sept Merveilles du monde ou les Sept contre Thèbes.

[3] L’École milésienne est une école fondée au 6ème siècle av. jc et représentée principalement par trois philosophes de la ville ionienne de Milet, sur la côte de l’Anatolie : Thalès, Anaximandre et Anaximène. Outre la géométrie et l’astronomie, les penseurs de cette école ont apporté de nouvelles idées sur la cosmogonie (formation de l’univers), la physique et la biologie, à tel point que ce sont les philosophes de cette école qui étaient originellement appelés les Physiciens. La philosophie des Milésiens était principalement axée sur la physique, et leurs études sur la nature proposent une approche méthodologique novatrice qu’on estime être un progrès décisif dans l’histoire de la pensée occidentale. Ils utilisaient en effet, non plus simplement des mythes (fables mettant en scène des divinités), mais aussi des concepts plus rationnels (les quatre éléments, le sec et l’humide, le chaud et le froid, etc.) pour expliquer les phénomènes naturels.

[4] Le théorème de Thalès est un théorème de géométrie qui affirme que, dans un plan, à partir d’un triangle, une droite parallèle à l’un des côtés définit avec les droites des deux autres côtés un nouveau triangle, semblable au premier. Ce résultat est attribué au mathématicien et philosophe grec Thalès de Milet. Cette attribution s’explique par une légende selon laquelle Thalès aurait calculé la hauteur d’une pyramide en mesurant la longueur de son ombre au sol et la longueur de l’ombre d’un bâton de hauteur donnée.

[5] Naucratis, est une ville du delta sur la branche canopique du Nil, proche de Saïs, à 72 km au sud-est d’Alexandrie. Elle est identifiée aujourd’hui au site de Kôm Gaef (ou Kom Gieif ou El-Gaïef).

[6] En astronomie, les éphémérides sont des tables astronomiques par lesquelles on détermine, pour chaque jour, la valeur d’une grandeur caractéristique d’un objet céleste, notamment les positions des planètes, de leurs satellites, de la Lune, du Soleil, des étoiles, des comètes, voire d’un satellite artificiel de positionnement.