Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 13ème siècle > Alfonso Pérez de Guzmán dit Guzmán le Bon

Alfonso Pérez de Guzmán dit Guzmán le Bon

dimanche 8 septembre 2019

Alfonso Pérez de Guzmán dit Guzmán le Bon (1258-1309)

Capitaine espagnol

Fils naturel de Pierre de Guzman, gouverneur de la Castille. Il se distingua particulièrement sous le règne de Sanche IV, roi de Castille [1], et enleva aux Maures [2] Tarifa [3] en 1293.

Nommé gouverneur de Tarifa, il y fut assiégé par l’infant, don Juan, révolté contre son frère. Ce prince, qui avait en sa puissance un des fils de Guzman, menaça de l’égorger si le père ne rendait la place. Guzman répondit que, plutôt que de commettre une trahison, il lui prêterait lui-même un poignard pour tuer son fils, et il lui jeta sa dague par-dessus les murailles. L’enfant fut égorgé, mais don Juan fut battu et obligé de se retirer.

Ce général servit avec le même dévouement Ferdinand IV, successeur de Sanche, et la reine mère Marie. Il enleva Gibraltar [4] aux Maures en 1308 ; mais l’année suivante, il fut blessé mortellement dans une embuscade.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Alfonso Pérez de Guzmán/ Portail de l’Espagne

Notes

[1] Le royaume de Castille est un ancien royaume du Moyen Âge qui trouve ses origines au nord de la péninsule Ibérique, dans l’actuelle Espagne. À la fin du Moyen Âge, le royaume de Castille s’étend depuis le golfe de Gascogne au nord jusqu’à l’Andalousie au sud et comprend la majeure partie du centre de la péninsule Ibérique. En 1037, date à laquelle Ferdinand 1er fonde le Royaume uni de Castille et León. En 1058, Ferdinand est à l’origine d’une série de guerres contre les Maures, se lançant à la conquête de ce qui allait devenir la Nouvelle-Castille (bataille d’Alarcos et bataille de Las Navas de Tolosa). La région s’agrandit particulièrement sous le règne d’Alphonse VI (1065-1109) et d’Alphonse VII (1126-1157). Sous Alphonse X, la vie culturelle du royaume se développe, mais une longue période de conflits internes suit. En 1469, le mariage de Ferdinand II d’Aragon (plus tard Ferdinand V de Castille) et d’Isabelle 1ère de Castille initie l’union des royaumes d’Aragon et de Castille et, par la suite, de l’ensemble de l’Espagne.

[2] Les Maures, ou anciennement Mores, sont originellement des populations berbères peuplant le Maghreb. Ce terme a changé de signification durant plusieurs périodes de l’histoire médiévale et contemporaine. À partir des conquêtes arabo-musulmanes du 7ème siècle, l’Empire arabe omeyyade, à l’aide du général berbère Tariq Ibn Zyad, conquiert l’Espagne, sous le nom d’Al Andalus. C’est le début de l’Espagne musulmane. À partir de cette époque, le terme « maure » va devenir un synonyme de « musulman », plus particulièrement de n’importe quel musulman vivant en Andalousie, qu’il soit d’origine berbère, arabe ou ibérique. Une population qui s’installera par la suite essentiellement au Maroc après la reconquête de l’Andalousie par l’armée espagnole.

[3] Tarifa est une ville fortifiée du sud de l’Espagne, située dans la province de Cadix, en Andalousie. C’est là que se trouve le point le plus méridional de l’Europe continentale avec la pointe de Tarifa. Occupée en 710 par Tarif ibn Malik, lieutenant de Tarik, qui y bâtit une forteresse et lui donne son nom, Tarifa appartient au califat omeyyade puis au taïfa d’Algésiras. Elle est prise par les Castillans en 1292.

[4] Gibraltar est un territoire britannique d’outre-mer, situé au sud de la péninsule Ibérique, en bordure du détroit de Gibraltar qui relie la Méditerranée à l’océan Atlantique. Il correspond au rocher de Gibraltar et à ses environs immédiats et est séparé de l’Espagne par une frontière de 1,2 kilomètre. Gibraltar est possession du Royaume-Uni depuis 1704. Au début du 8ème siècle, dans le cadre de la conquête musulmane de l’Espagne wisigothique, le chef Tariq ibn Ziyad y établit une tête de pont en Europe, donnant son nom au rocher. Le site est conquis, en 1309, par le royaume de Castille, puis repris par le général mérinide Abd-el-Melek en 1333 expulsant les Castillans. En 1374, les Mérinides cèdent le rocher au royaume de Grenade. Gibraltar est définitivement reconquis par Ferdinand V en 1492.