Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Wighard ou Wigheard

dimanche 1er septembre 2019, par ljallamion

Wighard ou Wigheard (mort vers 664/667)

Archevêque de Cantorbéry

Armoiries du diocèse de CantorbéryIl est essentiellement connu à travers les écrits de Bède le Vénérable. Il trouve la mort à Rome, où il s’était rendu pour voir confirmée son élection à l’archiépiscopat [1]. Cet événement permet au pape Vitalien de choisir lui-même le nouvel archevêque de Cantorbéry [2].

Wighard est un prêtre saxon de la fin du 7ème siècle, originaire de Kent [3]. Il sert dans la maisonnée de l’archevêque Deusdedit de Cantorbéry , et est également prêtre à Cantorbéry [4].

La chronologie de Bède n’est pas claire en ce qui concerne Wighard. Dans son Historia ecclesiastica [5], il indique que le siège de Cantorbéry est resté vacant un certain temps avant l’élection de Wighard, mais ailleurs, il laisse entendre que cette élection a eu lieu peu après le concile de Whitby [6], lequel a vraisemblablement eu lieu en 664.

Une lettre écrite par Vitalien à Oswiu après la mort de Wighard est reproduite par Bède dans son Historia ecclasiastica. Le pape s’excuse de n’avoir pas encore trouvé de successeur à Wighard : la mort de l’archevêque permet en effet au pape de choisir lui-même le nouvel archevêque, titre qu’il offre finalement à son ami Théodore de Tarse

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Wighard »

Notes

[1] Il représente la dignité et la fonction d’archevêque

[2] L’archevêque de Cantorbéry est, après le Gouverneur suprême de l’Église d’Angleterre (c’est-à-dire le monarque du Royaume-Uni), le chef de l’Église d’Angleterre et de la Communion anglicane.

[3] Le Kent est un royaume anglo-saxon fondé au 5ème siècle par les Jutes dans le sud-est de l’Angleterre. Il correspond approximativement au territoire occupé par le peuple celtique des Cantiaci avant la conquête romaine, et à l’actuel comté de Kent. C’est le premier royaume anglo-saxon converti au christianisme, et il atteint son apogée au début du 7ème siècle sous le roi Æthelberht.

[4] C’est l’une des villes les plus anciennes du pays. C’est l’ancienne capitale du royaume de Kent. Saint Augustin de Cantorbéry convertit la ville, ainsi que le roi Æthelbert et en fait pour lui un siège épiscopal en 597. La ville devient rapidement le siège de l’archevêque primat d’Angleterre.

[5] L’Histoire ecclésiastique du peuple anglais (Historia ecclesiastica gentis Anglorum en latin) est un ouvrage de Bède le Vénérable écrit vers 731. Comme son titre le suggère, il s’agit d’une histoire de l’Angleterre qui s’intéresse tout particulièrement à sa christianisation.

[6] Le concile de Whitby est un concile important, mais mal connu et dont l’existence est incertaine. S’il a réellement eu lieu, c’est lui qui a mené à l’unification temporaire des Églises catholiques en Grande-Bretagne et à la réduction de l’écart entre l’Église de Rome et les Églises celtes, notamment dans la doctrine. Il a été convoqué par le roi Oswiu de Northumbrie en 663 et 664 à l’abbaye de Whitby, monastère double dirigé par sainte Hilda, à Whitby, dans le Nord-Est de l’Angleterre.