Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Raoul IX de Montfort

samedi 27 avril 2019, par ljallamion

Raoul IX de Montfort (1364-1419)

Seigneur de Montfort-Seigneur de Gaël, de Kergorlay, de Frinandour et d’Acquigny-Baron de la Roche-Bernard

Armes de Raoul IX de MontfortFils de Raoul VIII de Montfort et de Isabeau de la Roche-Bernard [1] dame de Lohéac [2], frère de Guillaume, évêque de Saint-Malo [3], puis cardinal du titre de Sainte-Anastasie.

Il épousa en 1379 Jeanne de Kergolay, dame de Frinaudour et de Quemper-Guézennec [4], fille de Jean de Kergorlay et de Marie de Léon.

Raoul fut ambassadeur du duc de Bretagne en 1405. Il fut capitaine de Charles VII .

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Amédée Guillotin de Corson Les grandes seigneuries de Haute-Bretagne II, 2 Volumes 1897-1899 réédition Le Livre d’Histoire, Paris (1999) (ISBN 2844350305)

Notes

[1] La Roche-Bernard est une commune française, chef-lieu du canton de La Roche-Bernard, située dans le département du Morbihan. Un château, siège d’une seigneurie puissante, y est édifié dans le premier tiers du 11ème siècle. Sur 5 000 km², le territoire de la baronnie s’étendait jusqu’à la mer, était clairement délimité par la Vilaine et les forêts le séparaient des marais du Brivet. Les barons de La Roche-Bernard fréquentent, parfois assidument, la cour des comtes de Nantes puis ducs de Bretagne qui sont soucieux de s’assurer la fidélité de seigneurs qui contrôlent un passage stratégique sur la Vilaine. Sans doute inquiet pour le repos des âmes de son père Bernard et de son frère Rivallon, l’un et l’autre assassinés, Simon de la Roche-Bernard dote largement les religieux : il effectue en 1031 une dotation à Saint-Sauveur de Redon et semble, dès cette époque, avoir fondé l’abbaye de Saint-Gildas-des-Bois où mourut vers 1100 un de ses successeurs, Bernard II, qui s’y était retiré. Pendant la guerre de Succession de Bretagne (1341-1365), qui oppose Jean de Montfort à Jeanne de Penthièvre, épouse de Charles de Blois, les barons de La Roche-Bernard prennent le parti du roi de France. Leur château est alors entièrement détruit par les partisans de Jean de Montfort. Ils quittent la ville et se réfugient à Missillac au château de la Bretesche.

[2] Lohéac est une commune française située dans le département d’Ille-et-Vilaine

[3] Le diocèse de Saint-Malo (dit également évêché de Saint-Malo) est un ancien diocèse de l’Église catholique en France. Il est un des neuf diocèses ou évêchés historiques de Bretagne. Son territoire correspondait au Pays de Saint-Malo qui est principalement situé sur les actuels départements d’Ille-et-Vilaine, des Côtes-d’Armor et une partie du Morbihan (région de Ploërmel). Son siège épiscopal se trouvait à Saint-Malo, après avoir été à Aleth jusqu’au 11ème siècle.

[4] Quemper-Guézennec [kɛ̃pɛʁ gezɛnɛk] est une commune du département des Côtes-d’Armor. Au 14ème siècle, le seigneur de Kergozou fait don de ses possessions à l’abbaye de Beauport. Dès 1405, il existe une châtellenie de Quemper Gueheneuc et Pontreu. Quemper Gueheneuc est cité comme paroisse en 1426. Devenue Quemper-Guézennec, elle a, sous l’Ancien Régime, pour succursales : Saint-Clet et Notre-Dame des Fontaines.