Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 11ème siècle > Gothelon II de Lotharingie ou Gozelo II dit le Fainéant

Gothelon II de Lotharingie ou Gozelo II dit le Fainéant

mardi 16 avril 2019, par ljallamion

Gothelon II de Lotharingie ou Gozelo II dit le Fainéant (vers 1008-av. 1046)

duché de basse et haute Lotharingie Souvent considéré après la mort de son père Gothelon 1er comme duc de Basse Lotharingie [1] de 1044 à 1046.

Quand son père meurt en 1044, l’empereur Henri III du Saint Empire décide de mettre fin à ce cumul des fiefs et de scinder les domaines de ses vassaux trop puissants dont les possessions correspondaient pratiquement depuis 10 ans à l’ancien royaume de Lothaire II.

L’empereur Henri III refuse d’investir de la Basse Lotharingie, le fils aîné du défunt Godefroid II le Barbu, co-régent de son père depuis plusieurs années et il la remet à Gothelon II.

Godfefroi le Barbu se révolte immédiatement contre cette décision et il est finalement destitué et emprisonné en 1047 et son duché de Haute Lorraine [2] est transféré par Henri III au comte de Metz Adalbert de Lorraine qui devient duc de Haute-Lorraine. On ne connaît pas le sort de Gothelon II. Toutefois Frédéric comte de Malmedy [3] issu de la maison de Luxembourg [4] est nommé duc de la Basse Lorraine par l’empereur Henri III dès 1046.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Joseph Calmette Histoire de l’Empire Allemand au Moyen Âge Payot Paris (1951).

Notes

[1] Le duché de Basse Lotharingie est la partie nord de la Lotharingie. Avec le temps, il sera appelé duché de Lothier. Ce duché est créé en 959, en même temps que la Haute Lotharingie, de la division du duché de Lotharingie. C’est Brunon de Cologne qui procède au partage et donne la Basse Lotharingie au vice duc Godefroy. La Basse Lotharingie telle qu’elle a été instaurée à cette époque n’empiétait pas au sud sur les territoires du diocèse de Trèves. L’ancienne Frise y était encore comprise. La Basse Lotharingie s’étendait donc de l’Escaut à l’Ems et de la mer du Nord jusqu’à l’extrémité méridionale de la province de Cologne.

[2] Le duché de Lorraine est né du partage de la Lotharingie en 959 par le duc Brunon de Cologne, qui confia la Haute Lotharingie au vice duc Frédéric de Bar. Celui-ci prit le titre de duc de Haute Lotharingie en 977. Au fil du temps, le duché de Haute Lotharingie deviendra le duché de Lorraine, mentionné comme tel en 1067. Les ducs (pour les descendants de Gérard d’Alsace et ceux des Maisons de Vaudémont et d’Anjou jusqu’en 1737) se succédèrent jusqu’en 1766, date de l’annexion par la France où le trône ducal fut occupé par Stanislas Leszczynski, souverain polonais détrôné profitant de la vacance du trône lorrain à la suite du mariage du dernier duc de la maison de Lorraine, François III, avec l’archiduchesse régnante d’Autriche Marie-Thérèse. Ce François III a été élu par la suite roi des Romains et couronné comme Saint Empereur Romain sous le nom de François (premier de ce nom), de sorte qu’on parle de sa femme comme l’Impératrice Marie-Thérèse.

[3] Malmedy parfois orthographié Malmédy, est une ville de Belgique située en Région wallonne dans la province de Liège. Malmedy est située au confluent de la Warche et de la Warchenne.

[4] La maison de Luxembourg est une branche cadette de la maison de Limbourg, issue du second mariage de Waléran III, duc de Limbourg avec Ermesinde 1ère , comtesse de Luxembourg.