Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Eli (Juges)

lundi 12 mars 2018

Eli (Juges)

Juge en Israël durant 40 ans

Personnage du livre des Juges [1] et du premier livre de Samuel [2], qui font partie de la Bible.

Il est l’un des derniers Juges d’Israël avant l’institution de la monarchie israélite. Il porte le titre de Grand prêtre d’Israël [3], et est le mentor de Samuel.

Si son cœur est tourné vers la vertu et le service, ses fils Hophni et Phinées, en revanche, sont des parangons de vice [4]. L’irrévérence qu’ils manifestent en accomplissant leurs tâches sacerdotales, les amène à mourir de la main de Dieu lors de la défaite contre les Philistins [5]. Leur descendance est également condamnée à mourir avant la fleur de l’âge.

Parce qu’il manque de fermeté envers ses deux fils, qu’il les aime plus que Dieu, et qu’il se rend complice de leurs fautes en mangeant avec eux les offrandes dédiés à l’Éternel [6], Eli est également frappé par le jugement divin.

À l’instant où il entend que l’Arche de l’Alliance [7] est prise en butin par les ennemis d’Israël, il tombe à la renverse de son siège et meurt.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Eli (Juges)/ Portail de la Bible/ Juge d’Israël

Notes

[1] Le Livre des Juges est l’un des livres de la Bible hébraïque et l’Ancien Testament chrétien. Il raconte la période de l’histoire des Hébreux entre la conquête du Pays de Canaan (rapportée dans le livre de Josué) et l’apparition de la royauté. À cette époque (vers -1150/1130 av. jc), le pouvoir est exercé par les Juges. C’est sous la pression d’un danger précis et sur un mode plutôt défensif que les tribus d’Israël mettent à leur tête un chef : c’est l’époque des Juges (shofet).

[2] Le Premier Livre de Samuel est un livre biblique qui fait partie des Livres des Prophètes dans la Bible hébraïque et des Livres historiques dans l’Ancien Testament chrétien. Le livre se concentre sur la vie de Samuel, consacré à YHWH par sa mère Anne ; puis sur le règne tragique du premier roi d’Israël, Saül, choisi et oint par Samuel ; et enfin sur l’essentiel de la vie de David, dont la narration s’achève dans le Deuxième Livre de Samuel. Il couvre une période d’environ cent ans correspondant à peu près à la vie de Samuel.

[3] Le grand prêtre est le titre que portait le premier des prêtres dans la religion israélite ancienne et dans le judaïsme classique, depuis l’émergence de la nation israélite jusqu’à la destruction du Second Temple de Jérusalem. Les grands prêtres, comme d’ailleurs tous les prêtres, appartenaient à la lignée d’Aaron. Pendant la période du Second Temple, le grand prêtre exerça souvent la charge de président du Sanhédrin. Son rôle déclina avec l’occupation romaine (à partir de 63 av. jc) puis la fonction de grand Prêtre disparut avec la destruction du Second Temple.

[4] Un parangon : un modèle, un exemple, parfois aussi d’une autre qualité

[5] Les Philistins ou Peleset sont un peuple de l’Antiquité connus par différentes sources textuelles (assyriennes, hébraïques, égyptiennes) et archéologiques. Les Philistins apparaissent dans des sources égyptiennes au 12ème siècle av. jc sont présentés comme des ennemis de l’Égypte venus du nord, mélangés à d’autres populations hostiles connues collectivement sous le nom de peuples de la mer. Après leurs affrontements avec les Égyptiens, les Philistins se sont fixés sur la bande côtière du sud-ouest de la terre de Canaʿan, c’est-à-dire dans une région longeant la Méditerranée depuis l’actuelle bande de Gaza jusqu’à Tel-Aviv Jaffa.

[6] 1 Samuel 2:29

[7] L’Arche d’Alliance serait le coffre qui, selon la Bible, contient les Tables de la Loi (Dix Commandements) données à Moïse sur le mont Sinaï. C’est un coffre oblong de bois recouvert d’or. Le propitiatoire surmonté de deux chérubins, qui en forme le couvercle, est considéré comme le trône, la résidence terrestre de YHWH (Exode 25:22). Lorsque le tabernacle fut terminé, l’arche fut mise dans le saint des saints, la partie la plus centrale du Temple de Salomon. (1 Rois 8:1–8).