Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Paul Fleming

dimanche 23 juillet 2017

Paul Fleming (1609-1640)

Poète allemand

Né à Hartenstein [1], de son père, le pasteur de Hartenstein Abraham Fleming, Paul reçut sa première éducation qu’il a parfait à Mittweida [2].

Dès l’âge de 14 ans, Johann Hermann Schein, le cantor [3] de l’église Saint-Thomas de Leipzig [4], l’accueille dans son école et Fleming poursuit ses études en entrant à la faculté de médecine de Leipzig en 1628. Il en sortira en 1633 avec une maîtrise. C’est à cette occasion qu’il croise le chemin de Martin Opitz , un théoricien reconnu de la poésie baroque.

En 1633, attristé par les événements de la guerre de Trente Ans [5], il gagna le Holstein [6] à l’invitation d’ Adam Olearius , secrétaire de l’ambassadeur que Frédéric III de Holstein-Gottorp entretenait. En août 1634, les diplomates atteignent Moscou, une partie de la délégation est de retour au château de Gottorf [7] au printemps suivant alors que Fleming est retardé à Reval [8].

En octobre de la même année, les plénipotentiaires se rendent en Perse et atteignent Ispahan [9] en août 1637 et y restent jusqu’en 1639. De retour dans le nord de l’Allemagne, il se marie avec Anna Niehusen, une fille rencontrée lors de son séjour à Reval.

Fleming obtient à Leyde le grade de docteur en médecine en 1640 et décide de se rendre à Reval pour s’y établir comme médecin. Peu avant le départ, il décède d’une pneumonie et est enterré à l’église Sainte-Catherine de Hambourg [10].

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Nouveau Larousse illustré, 1898-1907

Notes

[1] Hartenstein est une ville de Saxe (Allemagne), située dans l’arrondissement de Zwickau, dans le district de Chemnitz.

[2] Mittweida est une ville de Saxe (Allemagne), située dans l’arrondissement de Saxe centrale, dans le district de Chemnitz, au centre du triangle formé par Dresde, Chemnitz et Leipzig.

[3] Chanteur en latin ; plus spécifiquement : chantre d’église ; soit l’équivalent du Hazzan, dans la culture juive

[4] L’église Saint-Thomas est une église de Leipzig célèbre pour avoir été l’endroit où Jean-Sébastien Bach a travaillé comme maître de chapelle. Elle héberge un chœur de garçons de renommée mondiale, le Thomanerchor. Citée pour la première fois en 1212 dans la charte de fondation du couvent des chanoines des Augustins, l’église Saint-Thomas ne reçut sa forme actuelle d’église à trois nefs qu’à la fin du 15ème siècle.

[5] La guerre de Trente Ans est une série de conflits armés qui a déchiré l’Europe de 1618 à 1648. Les causes en sont multiples mais son déclencheur est la révolte des sujets tchèques protestants de la maison de Habsbourg, la répression qui suivit et le désir de ces derniers d’accroître leur hégémonie et celle de la religion catholique dans le Saint-Empire. Ces conflits ont opposé le camp des Habsbourg d’Espagne et du Saint-Empire, soutenus par l’Église catholique romaine, aux États allemands protestants du Saint-Empire, auxquels étaient alliées les puissances européennes voisines à majorité protestante, Provinces-Unies et pays scandinaves, ainsi que la France qui, bien que catholique et luttant contre les protestants chez elle, entendait réduire la puissance de la maison de Habsbourg sur le continent européen.

[6] Le Duché de Holstein est né en 1474 du comté de Holstein, lorsque le roi du Danemark Christian Ier, qui était alors aussi bien duc de Schleswig que comte de Holstein, obtint l’élévation du Holstein au rang de fief d’Empire et fut lui-même nommé à la tête du nouveau duché.

[7] Le château de Gottorf est un château de la ville de Schleswig, parmi les plus imposants du Land de Schleswig-Holstein. Le château de Gottorf héberge les principaux musées régionaux du Schleswig-Holstein, et accueille un grand nombre de manifestations culturelles. Outre les expositions temporaires (y compris celles d’artistes contemporains), des pièces de théâtre et des concerts improvisés se déroulent dans la cour.

[8] aujourd’hui Tallinn

[9] Ispahan ou Isfahan est une ville d’Iran, capitale de la province d’Ispahan. Elle est située à 340 kilomètres au sud de la capitale, Téhéran. Ispahan a été capitale de l’empire perse sous la dynastie des Safavides entre le 16ème siècle et le 18ème siècle.

[10] Elle fut construite en brique aux 14/15ème siècle dans le style gothique. Sa tour baroque bulbeuse et ajourée domine le vieux port.