Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Antiochos V Eupator

mardi 30 mai 2017

Antiochos V Eupator (173 av.jc-161/160 av. jc)

Roi séleucide de Syrie qui règne de 163 à 162 av. jc

Fils d’Antiochos IV Épiphane, il lui succède alors qu’il n’a que 9 ans en 163 av.jc, c’est Lysias qui assure la régence et Philippe en tant que conseiller. Lysias est cependant sérieusement remis en question par d’autres généraux et est donc dans une situation précaire.

En 163, Timarque ou Timarchus de Milet, le Gouverneur de Médie [1] se révolte. Pour aggraver les choses, le Sénat Romain menaçait de libérer Démétrios 1er Sôter, le fils de Séleucos IV Philopator, héritier du trône, qu’ils détenaient en otage depuis le règne de ce dernier. En menaçant de le libérer, le Sénat pouvait contrôler plus facilement le gouvernement Séleucide.

En 162, Lysias remonte une armée à Antioche [2] et reprend Beth-Zur [3] aux Juifs, puis il fait le siège de Jérusalem. Cependant il apprend que Philippe, qui lui disputait la régence, s’était emparé d’Antioche.

De retour de Rome où il était otage, le cousin d’Antiochos V, Démétrios 1er Sôter, le fait assassiner 18 mois plus tard et s’empare du trône. Cette mort tragique est le signal du début des luttes fratricides entre les différents princes séleucides et le signe que la dynastie commence son inexorable déclin.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Antiochos V/ Portail du Proche-Orient ancien/ Séleucides/

Notes

[1] À l’époque hellénistique, la Médie tombe sous le contrôle des Grecs, et est incluse après les conflits opposant les Diadoques dans les territoires contrôlés par les Séleucides, après avoir été un temps dominée par Antigone le Borgne. L’ancien général Atropatès qui dirigeait le contingent mède de l’armée perse à la bataille de Gaugamèles, se rallie par la suite à Alexandre le Grand et devient satrape du nord de la Médie, qui devient la Médie Atropatène, futur Azerbaïdjan, qu’il parvient à rendre autonome du pouvoir séleucide. La capitale de ce royaume se trouvait à Gazaca. Après plusieurs décennies d’indépendance, le roi Artabanzanes doit conclure un traité de vassalité avec Antiochos III en 220 av.jc. Cette région reste peu hellénisée, à la différence du sud de la Médie, centré autour d’Ecbatane. Plusieurs villes nouvelles y sont fondées par les souverains séleucides, et l’ancienne Rhaga est renommée Europa. Un satrape local, Molon, se révolte en 220 contre Antiochos III, qui le défait. Entre 163 et 160, c’est un autre satrape de Médie, Timarque, qui se révolte contre Démétrios 1er Sôter, et réussit à prendre le pouvoir en Babylonie, avant d’être finalement soumis. Les révoltes qui secouent le royaume séleucide vers 150 profitent au roi parthe Mithridate 1er qui prend alors la Médie, ainsi que l’Atropatène. Après plusieurs décennies de luttes, le pouvoir des Arsacides est finalement assuré en Médie, en dépit des attaques des nomades orientaux, Scythes ou Tokhariens. La région est réorganisée administrativement, et la ville de Rhaga/Europa est renommée Arsacia.

[2] Antioche est une ville de Turquie proche de la frontière syrienne, chef-lieu de la province de Hatay.

[3] Beth-Zur est un site biblique d’importance historique et archéologique dans les montagnes d’Hébron dans le sud de la Judée, maintenant partie de la Cisjordanie. Beth Zur est mentionné à plusieurs reprises dans la Bible hébraïque et les écrits de l’historien juif romain Flavius Josèphe.