Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Séleucos IV Philopator

lundi 3 octobre 2016, par ljallamion (Date de rédaction antérieure : 28 juillet 2011).

Séleucos IV Philopator

Roi de 187 à 175

Reproduction d'une pièce de monnaie de Séleucos IV. ( Source:Encyclopédie Larousse Illustrée 1898.)Fils de Laodicé III du Pont et de Antiochos III, auquel il succède sur le trône séleucide.

Bien qu’affaibli par la lutte contre Rome menée par Antiochos III, le royaume séleucide est encore vaste et comporte outre la Syrie [1], la Cilicie [2], la Palestine [3], la Mésopotamie [4] et une partie de l’Iran actuel. Mais le paiement de la lourde indemnité exigée par les romains crée des difficultés financières tout au long de son règne. Ce dernier est contraint d’envoyer en otage son propre fils, le futur Démétrios 1er Sôter, en remplacement de son frère Antiochos.

Il envoie son ministre Héliodore à Jérusalem en 176/175 pour s’emparer du trésor du Temple. Au retour de cette mission, Héliodore assassine Séleucos.

Antiochos, le frère de Séleucos, reprend la situation en main à son retour de Rome et après avoir tué Héliodore, monte sur le trône sous le nom d’Antiochos IV Épiphane.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Séleucos IV/ Portail du Proche-Orient ancien/ Séleucides

Notes

[1] La Syrie fut occupée successivement par les Cananéens, les Phéniciens, les Hébreux, les Araméens, les Assyriens, les Babyloniens, les Perses, les Grecs, les Arméniens, les Romains, les Nabatéens, les Byzantins, les Arabes, et partiellement par les Croisés, par les Turcs Ottomans et enfin par les Français à qui la SDN confia un protectorat provisoire pour mettre en place, ainsi qu’au Liban, les conditions d’une future indépendance politique.

[2] La Cilicie est une région historique d’Anatolie méridionale et une ancienne province romaine située aujourd’hui en Turquie. Elle était bordée au nord par la Cappadoce et la Lycaonie, à l’ouest par la Pisidie et la Pamphylie, au sud par la mer Méditerranée et au sud-est par la Syrie. Elle correspond approximativement aujourd’hui à la province turque d’Adana, une région comprise entre les monts Taurus, les monts Amanos et la Méditerranée.

[3] Palestine est un nom attesté depuis Hérodote qui désigna la région historique et géographique du Proche-Orient située entre la mer Méditerranée et le désert à l’est du Jourdain et au nord du Sinaï. Elle est centrée sur les régions de la Galilée, de la Samarie et de la Judée. Ses limites sont au nord la Phénicie et le mont Liban et au sud la Philistie et l’Idumée. À l’époque des croisades, le Pérée au nord-est de la mer Morte, la Batanée et la Décapole au-delà du Jourdain y étaient attachés. La Palestine peut désigner le territoire situé uniquement à l’ouest du Jourdain. Le terme est aussi utilisé comme équivalent à la terre d’Israel. Historiquement elle correspond à Canaan, à la Terre d’Israël et fait partie de la région de Syrie (Syrie-Palestine). Dans les traditions abrahamiques, elle est la Terre promise aux enfants d’Israël, la Terre sainte du christianisme et une terre sainte de l’Islam.

[4] La Mésopotamie est une région historique du Moyen-Orient située dans le Croissant fertile, entre le Tigre et l’Euphrate. Elle correspond pour sa plus grande part à l’Irak actuel.