Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 10ème siècle > AElfhelm de Northumbrie

AElfhelm de Northumbrie

lundi 6 mars 2017

AElfhelm de Northumbrie (mort en 1006)

Ealdorman anglo-saxon du sud de la Northumbrie de 993 à 1006

Fils d’un noble de Mercie [1], Wullfrum, et le frère du thegn [2] Wulfric Spot.

En 993 il reçoit du roi AEthelred II d’Angleterre le sud de la Northumbrie [3].

Il tombe en disgrâce en 1006 et il est tué sur l’ordre d’AEthelred par Eadric Streona.

Les deux fils d’AElfhelm, Wulfheah et Ufegeat, seront aveuglés.

Sa fille AElfgifu de Northampton est épargnée. Elle deviendra ensuite l’épouse secondaire du roi Knut II de Danemark et la mère de Harold Pied-de-Lièvre et de Sven Knutsson de Norvège .

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu du texte de Ann Williams, Alfred P. Smyth, D P Kirby A Bibliographical Dictionary of Dark Age Britain (England, Scotland and Wales c.500-c.1050). Seaby London (1991) (ISBN 1852640472) « Ælfhelm »

Notes

[1] La Mercie est l’un des sept royaumes de l’Heptarchie anglo-saxonne, avec Tamworth pour capitale. Entre 600 et 850, la Mercie fit quatorze fois la guerre au Wessex voisin, onze fois aux Gallois, et mena dix-huit campagnes contre d’autres ennemis - encore ne s’agit-il là que des conflits dont nous avons gardé la trace. Elle est fondée par les Angles rassemblés et menés un an auparavant, depuis les côtes marécageuses proches du Wash vers l’actuelle région des Midlands en Angleterre, par Creoda (ou Crida), premier roi connu des Merciens, peut-être en partie légendaire, qui accèda au pouvoir en 585. Ces Midlands (« terres du milieu ») regroupent les comtés actuels de Gloucester, Worcester, Leicester, Northampton, Bedford, Buckingham, Derby, Nottingham, Hereford, Warwick, Chester et Lincoln.

[2] Le thegn était chez les Anglo-Saxons un membre de l’aristocratie. Ce terme signifiait à l’origine « serviteur » et désignait les membres de la suite d’un haut personnage. Le mot met l’accent plus sur la relation personnelle que sur une catégorie sociale, cette dernière étant déterminée par le rang de la personne qui était servie. Ainsi, les thegns du roi pouvaient être des personnages importants. la conquête normande de l’Angleterre, les thegns du roi furent assimilés aux barons, tandis que les autres thegns le furent aux chevaliers.

[3] La Northumbrie est un royaume médiéval situé dans le nord de l’actuelle Angleterre et constituait l’un des principaux royaumes de l’Heptarchie. Sa notoriété est surtout liée à son rôle dans la propagation du christianisme nicéen dans l’île et à la constitution d’un centre culturel d’importance européenne avec l’archevêché d’York. Le nom de Northumbria désigne à l’origine les terres envahies par les Angles au 6ème siècle situées au nord de la rivière Humber. La Northumbrie en tant que royaume se constitue au début du 7ème siècle par l’union de deux autres entités Angles : celle de Bernicie (Bernicia) au nord et celle de Deirie (Deira) au sud.