Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 7ème siècle > Alhfrith de Deira ou Ealhfrith

Alhfrith de Deira ou Ealhfrith

dimanche 26 février 2017

Alhfrith de Deira ou Ealhfrith

Fils d’Oswiu de Northumbrie [1] et de Rieinmelth de Rheged [2].

Vers 655, son père le place sur le trône du Deira [3], au sud de la Northumbrie, en remplacement de son cousin Aethelwald , qui avait soutenu Penda, l’adversaire d’Oswiu.

Alhfrith a épousé Cyneburh, la fille de Penda.

Au concile de Whitby [4], en 664, il est le principal soutien de Wilfrid d’York .

Dans son “Histoire ecclésiastique du peuple anglais”, Bède le Vénérable affirme qu’Alhfrith affronta son père. On ne sait rien d’autre à ce sujet. Ailleurs, Bède affirme qu’Alhfrith aurait demandé à son père l’autorisation d’accompagner Benoît Biscop dans un pèlerinage pour Rome, à une date incertaine.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Alhfrith of Deira »

Notes

[1] La Northumbrie est un royaume médiéval situé dans le nord de l’actuelle Angleterre et constituait l’un des principaux royaumes de l’Heptarchie. Sa notoriété est surtout liée à son rôle dans la propagation du christianisme nicéen dans l’île et à la constitution d’un centre culturel d’importance européenne avec l’archevêché d’York. Le nom de Northumbria désigne à l’origine les terres envahies par les Angles au 6ème siècle situées au nord de la rivière Humber. La Northumbrie en tant que royaume se constitue au début du 7ème siècle par l’union de deux autres entités Angles : celle de Bernicie (Bernicia) au nord et celle de Deirie (Deira) au sud.

[2] Le Rheged était l’un des royaumes bretons, de langue cambrienne, qui s’étaient constitués, vers le 5ème siècle, après le départ des troupes romaines, au nord de l’île de Bretagne, dans une zone qui est aujourd’hui le nord-ouest de l’Angleterre et le sud-ouest de l’Écosse.

[3] Le Deira est un royaume anglo-saxon des 6ème et 7ème siècles. Selon Siméon de Durham, le royaume s’étendait de l’Humber à la Tyne, mais le pays était désert au nord de la Tees. Après l’absorption du royaume d’Ebrauc, York devint la capitale du Deira. Avant cela, la capitale se situait probablement près de Pocklington. Le premier roi angle dont nous avons connaissance est AElle, qui conquit le royaume sur les Bretons à la fin du 6ème siècle. Le royaume fut ensuite sujet du roi AEthelfrith de Bernicie, qui unifia les deux royaumes pour former le royaume de Northumbrie. Après la mort d’AEthelfrith, le fils d’AElle, Edwin de Deira, régna sur les deux royaumes, de 616 à 633. Son neveu Osric lui succéda, puis Oswine, qui fut assassiné par Oswiu, en 651. Durant les années qui suivirent, le royaume fut gouverné par AEthelwald, le fils d’Oswald de Northumbrie puis en tant que royaume vassal successivement par trois fils d’Oswiu de Northumbrie.

[4] Le concile de Whitby est un concile important qui a mené à l’unification temporaire des Églises catholiques en Grande-Bretagne et à la réduction de l’écart entre l’Église de Rome et les Églises celtes, notamment dans la doctrine. Il a été convoqué par le roi Oswiu de Northumbrie en 663 et 664 à l’abbaye de Whitby, monastère double dirigé par sainte Hilda, à Whitby, dans le Nord-Est de l’Angleterre.