Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Walter fitz Alan

mercredi 24 août 2016

Walter fitz Alan (vers 1110-1177)

1er grand sénéchal royal d’Écosse vers 1150 à 1177

Blason de la Maison de Stuart/StewartTroisième fils d’Alan fitz Flaad, seigneur d’Oswestry [1], proche du roi Henri 1er d’Angleterre, issu de la lignée des sénéchaux héréditaires de Dol [2] et de sa femme Aveline, fille d’Ernoulf de Hesdin.

Alors qu’une guerre civile prend place en Angleterre entre Mathilde l’Emperesse et le roi Étienne d’Angleterre, Walter rejoint les partisans de Mathilde. Cette cause est perdue, mais Walter se lie d’amitié avec David 1er d’Écosse , l’oncle de Mathilde. Vers 1136, il se met à son service.

Il obtient d’importantes concessions de domaines, d’abord du roi David 1er, puis de son petit-fils et successeur Malcolm IV. Ces terres sont la ville de Renfrew [3], où il construit un château et le district l’entourant [4] ; la moitié septentrionale du Kyle [5] ; et autres domaines importants répartis dans le Berwickshire [6], le Roxburghshire [7], et le Haddingtonshire [8]. Walter, puis ses descendants, y installent des chevaliers originaires des marches galloises où sont présents les Fitzalan [9].

Il est par la suite nommé sénéchal [10] d’Écosse par David 1er, et en 1157, il est reconduit dans ses fonctions par Malcolm IV.

En 1164 il mène une force qui vainc Somerled, le roi des Hébrides lors de la bataille de Renfrew.

Walter meurt en 1177, et est enterré au prieuré clunisien de Paisley [11], qu’il avait fondé. Ce lieu sera le lieu de sépulture de sa famille avant leur accession au trône plus tard.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Walter fitz Alan/ Portail de l’Écosse/ Maison Stuart

Notes

[1] Oswestry est une ville du comté anglais de Shropshire, contigu au Pays de Galles. La région est habitée depuis longtemps. Old Oswestry se trouve sur une colline avec des traces d’occupation datant des années 550 av. jc.

[2] Bretagne

[3] Renfrew est une ville et ancien burgh royal d’Écosse, situé à l’ouest de Glasgow, sur la côte occidentale écossaise. Le comté de Renfrew (Renfrewshire) était jadis l’apanage de la famille Stuart, qui arriva plus tard au trône d’Écosse. L’héritier présomptif au trône du royaume d’Écosse, le duc de Rothesay, porte encore aujourd’hui le titre de baron de Renfrew.

[4] qui deviendra plus tard le Renfrewshire

[5] Kyle est un ancien district d’Écosse qui se trouve à l’emplacement actuel de l’East Ayrshire et du South Ayrshire. Il tient son nom de Coel Hen, un roi des Britons, qui est selon la légende tué dans une bataille dans cette région et enterré dans un cairn près de Mauchline.

[6] Le Berwickshire est l’un des anciens comtés d’Écosse, mais le comté est dissous en 1975 au cours de la réorganisation du gouvernement. Sa capitale était Berwick-upon-Tweed à l’origine, mais le royal burgh change de mains en 1482, et est rattaché au comté du Northumberland, en Angleterre. L’administration du comté est alors déplacée vers Duns ou Lauder jusqu’à ce que Greenlaw ne devienne capitale en 1596

[7] Roxburghshire était un comté d’Écosse. Il est bordé à l’ouest par le Dumfriesshire, au nord-ouest par le Selkirkshire et au nord par le Berwickshire. Au sud-est, il borde les comtés anglais de Cumbria et de Northumberland. Elle est incluse dans la région de lieutenance Roxburgh, Ettrick and Lauderdale.

[8] L’East Lothian est l’un des 32 council areas de l’Écosse ainsi qu’une région de lieutenance. L’East Lothian est frontalier de la ville d’Édimbourg et du Midlothian à l’ouest et des Scottish Borders au sud. La principale ville est Musselburgh mais le chef lieu en est cependant Haddington. L’East Lothian était un comté jusqu’en 1975

[9] La famille Fitzalan est une petite famille du baronnage anglo-normand d’origine bretonne qui devient prééminente au 13ème siècle, et qui obtient le titre de comte d’Arundel.

[10] ou intendant

[11] Le prieuré de Paisley est fondé en 1163, par Walter Fitz Alan, sur le site d’une ancienne église celte. En 1245, il est élevé au rang d’abbaye, sous la responsabilité directe du pape. Sa participation aux échanges commerciaux de toute l’Europe accroît sa puissance et son influence au cours des années. En 1307, une grande partie des bâtiments est détruite lors d’un incendie et sa restauration s’effectue seulement au 15ème siècle. Les bâtiments monastiques sont cédés à la famille Hamilton en 1560 et la partie isolée de la nef est utilisée comme église paroissiale de Paisley.