Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Isaïe ou Ésaïe

mercredi 25 mai 2016

Isaïe ou Ésaïe

Prophète de l’Ancien Testament (ou Tanakh selon la tradition hébraïque)

Il aurait vécu sous le règne de Ézéchias puisqu’il est fait mention de la quatorzième année du roi Ézéchias.

C’est un personnage biblique considéré comme saint chrétien.

Figure biblique, Isaïe aurait vécu à Jérusalem au 8ème siècle av. jc, approximativement entre 766 et 701.

Son époque est marquée par la montée en puissance de l’Assyrie [1] face au royaume de Juda [2] qui voit toutefois une période de prospérité.

Isaïe dénonce le relâchement des mœurs de ses concitoyens qui attire la colère de Dieu. Le roi Manassé , fils d’Ézéchias, a fait persécuter plusieurs contemporains d’Isaïe.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Gaston Duchet-Suchaux, Michel Pastoureau La Bible et les Saints.- Guide iconographie, Flammarion, Collection Tout l’Art, Paris, 1994, Première édition 1990/ Le petit mourre dictionnaire d’histoire universelle édition Bordas 2004 p 697

Notes

[1] L’Assyrie est une ancienne région du nord de la Mésopotamie, qui tire son nom de la ville d’Assur, qui est aussi celui de sa divinité tutélaire, le dieu Assur. À partir de cette région s’est formé au 2ème millénaire av. jc un royaume puissant qui est devenu par la suite un empire. Aux 8ème et 7ème siècles av. jc l’Assyrie contrôle des territoires s’étendant sur la totalité ou sur une partie de plusieurs pays actuels tels l’Irak, la Syrie, le Liban, la Turquie ou encore l’Iran.

[2] Le royaume de Juda est un petit royaume du Proche-Orient ancien établi par les Israélites à l’âge du fer. Selon la Bible, il existe de 931 à 586 av. jc, concomitamment avec le royaume d’Israël et en rivalité avec lui. L’archéologie permet de tracer l’existence de Juda en tant que royaume à partir du 8ème siècle av. jc. N Selon la Bible, sa création serait le résultat d’un schisme après la mort du roi Salomon. Après une période d’essor sous la domination de l’empire néo-assyrien, il est détruit par les Babyloniens sous le règne de Nabuchodonosor II dans un contexte de guerre entre Égyptiens et Babyloniens.