Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 14ème siècle > Beatriz ou Beatrice de Castille y Ponce de León

Beatriz ou Beatrice de Castille y Ponce de León

mardi 10 mai 2016, par ljallamion

Beatriz ou Béatrice de Castille y Ponce de León (- ? 1409)

Monastère de San Clemente (Seville)Fille illégitime du roi Henri II de Castille et de dame Beatriz Ponce de Leon et Jerica .

Ses grands-parents paternels étaient le roi Alfonso XI le Juste et dame Leonor de Guzman . Du côté maternelle sa mère était la petite-fille de Pedro Ponce de León dit le Vieux .

Elle était la sœur de Frédéric de Castilla y Ponce de León , le premier duc de Benavente. Elle épousa en 1370 ou 1371 Juan Alonso Pérez de Guzmán et Osorio, 4ème Seigneur de Sanlucar de Barrameda et le premier comte de Niebla.

A la mort de son mari en 1396, elle se retira au monastère de San Clemente à Séville [1] et mourut en 1409.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en espagnol intitulé Beatriz de Castilla (d. 1409)/ Traduit par mes soins

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en espagnol intitulé Beatriz de Castilla (d. 1409)/ Traduit par mes soins

Notes

[1] Monastère des cisterciens situés dans la ville espagnole de Séville. Il fut fondée en 1248 par Fernand III, qui, après avoir entré ses troupes dans la ville de Séville le 23 Novembre a accepté d’ériger un monastère dédié à San Clemente. Par conséquent, ce monastère Séville sur sept cent cinquante ans de vie se tient à ce jour dans le même emplacement depuis sa création. Le Roi, décida que l’ordre monastique cistercien femme occupe ce nouveau monastère, probablement parce que ce fut l’ordre qui semblait plus liée à la famille royale à l’époque. La première abbesse fut Doña Gontrueda Ruiz de León. Ce couvent toujours lié à la Couronne et à l’archevêché, recevra les dames les plus importantes de la société sévillane du Moyen Age. A la fin du 16ème siècle, une expansion dans le monastère est fait, afin d’avoir une nouvelle église plus convenable et de taille suffisante pour le nombre de religieux.