Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > De l’Antiquité à 400 av.jc > Épiménide ou Épiménide de Knossos

Épiménide ou Épiménide de Knossos

jeudi 31 mars 2016

Épiménide ou Épiménide de Knossos (6ème siècle av. jc)

Poète et chaman crétois

Il fut longtemps considéré comme un personnage mythique. La plupart des histoires concernant Épiménide sont consignées par Diogène Laërce.

Originaire de Cnossos [1], en Crète. Selon la tradition, il naît dans une famille de bergers, habitant à l’ombre du palais du roi légendaire Minos . Alors qu’il cherche un mouton égaré, il trouve une caverne dans laquelle il tombe endormi pendant 57 ans. C’est, en fait, la grotte d’un dieu à Mystères, qui lui donne pendant son sommeil la connaissance de la nature et de l’organisme humain, et lui accorde le don de divination.

Revenu dans le monde des hommes, il se fait connaître par sa sagesse et ses connaissances occultes. Adepte du jeûne, il se nourrit uniquement d’une substance végétale, qu’il conserve dans un sabot de bœuf.

À cause de sa sagesse, il est invité par Solon vers 595 à Athènes, afin de purifier la ville du sacrilège commis par les Alcméonides [2]. Athénée rapporte qu’il purifie l’Attique [3] par un sacrifice humain et la consécration d’un temps aux Érinyes [4]. En récompense de ses services, il n’accepte qu’un rameau de l’olivier sacré, dédié à Athéna .

Devin, Épiménide prédit, dix ans à l’avance, la guerre contre les Perses.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Erwin Rohde, Psyché. Le culte de l’âme chez les Grecs et leur croyance à l’immortalité (1890-1894), trad. (1928), Bibliothèque des introuvables, 1999.

Notes

[1] Cnossos ou Knossos est un site archéologique crétois de l’Âge du bronze en Europe, situé à 5 km au sud-est d’Héraklion à l’Ouest du fleuve Kairatos. C’est le plus important des palais minoens et le plus connu des sites crétois depuis sa découverte en 1878. Associé à la légende du palais du roi Minos, le site, occupé depuis 7000 av. jc, fut la capitale de la Crète lors de la période minoenne.

[2] profanation du droit d’asile

[3] L’Attique est une péninsule et une région historique de Grèce située dans le prolongement du Pinde. Elle s’avance dans la mer Égée entre le golfe des îles Petalioi à l’est et le golfe Saronique à l’ouest ; son extrémité méridionale est constituée du cap Sounion. Elle est bordée au nord par la Béotie et à l’ouest par la Mégare. Elle correspond approximativement à la périphérie moderne de l’Attique. Elle constituait le territoire de la Cité État d’Athènes. Le centre de la péninsule est aujourd’hui fortement urbanisée avec l’agglomération formée par Athènes, le Pirée, Chalándri, Maroússi, Acharnes et Éleusis.

[4] Les Furies sont des divinités romaines persécutrices, correspondant aux Érinyes grecques.