Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 9ème siècle > Gui ou Guy II de Vannes

Gui ou Guy II de Vannes

vendredi 18 décembre 2015, par ljallamion

Gui ou Guy II de Vannes (mort en 834)

Comte de Vannes avant 814 à 831-Comte du Maine de 831 à 834

Page du Cartulaire de l'abbaye Saint-Sauveur de RedonFils de son prédécesseur à la tête du comté de Vannes, Frodoald , lui-même second fils de Lambert et de Teutberge ou un fils cadet du marquis Guy de Nantes.

Guy succède à son père vers 813. L’année suivante, il apparaît pour la première fois dans une charte sous le nom de Wido [1] en 814, dans un acte du cartulaire de l’abbaye Saint-Sauveur de Redon [2] où l’on trouve son nom à côté du chef breton Jarnhitin ou Iarnhitin, machtiern ou mactiern princeps plebis [3] de Carentoir [4] et Isaac l’évêque de Vannes [5].

On le retrouve sept ans plus tard le 3 février 821 dans un acte aux côtés du même Iarnhitin et d’un évêque de Vannes au nom celtique de Winhaelloc. Il semble qu’à partir de 832 le breton Nominoë exerce l’autorité comtale à Vannes avec le titre de Comes Venetice civitatis . Guy n’exerce en effet plus comme comte de Vannes après 830 où il est encore mentionné dans un acte du 16 janvier dans la 17ème année de Louis le Pieux.

Il est ensuite promu comte du Maine où il est identifié. Fidèle de l’empereur Louis le Pieux, il exerce sa charge au Mans où il doit régler une mission délicate lors d’un conflit avec l’évêque Aldric du Mans qui revendique pour son église les cellae [6] de Saint-Vincent, Saint-Aubin et Saint-Ouen que les agents du fisc avaient réunis au domaine royal.

Guy est tué en juin 834, avec les comtes Eudes d’Orléans et Guillaume de Blois, dans un combat contre des rebelles partisans de Lothaire 1er, menés par son cousin germain Lambert 1er de Nantes et Matfrid d’Orléans qui sont victorieux. En effet, selon la Chronica domni Rainaldi archidiaconi sancti Mauricii Andegavensis [7] Odo comes Aurelianensium, Willelmus frater eius comes Blesensium, Guido comes Cenomanensium sont tués en combattant Lambert.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Régine Le Jan Famille et pouvoir dans le monde franc (VIIe-Xe siècle), Tableau généalogique « Les Widonides ». Publication de la Sorbonne (1995)

Notes

[1] Guy

[2] Le cartulaire de l’abbaye de Redon est un recueil de chartes de la fin du 8ème siècle au milieu du 12ème siècle.

[3] chef

[4] Carentoir est une commune française située dans le département du Morbihan

[5] L’évêque de Vannes est à la tête du diocèse catholique français de Vannes, en Bretagne. Le diocèse couvre le département du Morbihan. L’évêque de Vannes siège dans la Cathédrale Saint-Pierre située dans la cité de Vannes. L’évêché de Vannes est suffragant de l’archevêché de Tours jusqu’en 1859, puis de l’archevêché de Rennes à partir de cette date. La création de l’évêché remonte au 5ème siècle

[6] Une cella ou celle, en français, était, au Moyen Âge, un ermitage puis un petit monastère dépendant le plus souvent d’une abbaye

[7] Chroniques des églises d’Anjou