Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 8ème siècle > Telerig ou Teleric ou Tseric

Telerig ou Teleric ou Tseric

mercredi 23 septembre 2015

Telerig ou Teleric ou Tseric (?-777)

Khan des bulgares de 768/772 à 777

Le précédent khan [1] des bulgares, Pagan , fut assassiné en 768. Bien que Telerig soit considéré, d’après les sources byzantines, comme le successeur immédiat de ce dernier, son nom n’est, toutefois, mentionné par ces mêmes sources qu’à partir de 774.

Défait par l’empereur byzantin Constantin V, Telerig fuit, en 777, le territoire des bulgares pour se réfugier à la cour du nouvel empereur byzantin Léon IV.

Il se convertit au christianisme, prend le nom grec de Theophylaktos et se marie avec une cousine de l’impératrice Irène.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Christian Settipani, Continuité des élites à Byzance durant les siècles obscurs. Les Princes caucasiens et l’Empire du VIe au IXe siècle, 2006

Notes

[1] Khan ou kan est un titre signifiant dirigeant en mongol et en turc. Le terme est parfois traduit comme signifiant souverain ou ’celui qui commande’. Le féminin mongol de « khan » est « khatoun ». Un khan contrôle un khanat. Pour les hauts rangs, on se sert du titre de khagan. Le titre de khan était un des nombreux titres utilisés par les sultans de l’empire ottoman, ainsi que par les dirigeants de la Horde d’or et les états descendants. Le titre de khan a aussi été utilisé par les dynasties turques seldjoukides du Proche-Orient, pour désigner le dirigeant de plusieurs tribus, clans ou nations, inférieur en rang à un atabey.