Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Froger

mardi 18 août 2015

Froger

Évêque de Sées

Aumônier du roi Henri II d’Angleterre, il est nommé à l’évêché de Sées [1] en 1158 et sacré en 1160.

Comme son prédécesseur, il tente de séculariser le chapitre cathédral et obtient du pape Alexandre III de pouvoir nommer un archidiacre parmi les clercs séculiers. Il prend une part active au conflit opposant le roi d’Angleterre à Thomas Becket, archevêque de Cantorbéry [2].

Il assiste au concile de Caen en 1182. Il dote au cours de son épiscopat l’hôpital Sainte-Croix de Sées et l’abbaye de Mortemer [3]. Il consacre l’église de la chartreuse du Val-Dieu [4].

Il meurt en 1184 et est enterré dans l’abbatiale de Mortemer.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Froger (évêque de Sées)/ Portail de la Normandie/ Évêque de Sées

Notes

[1] Le Diocèse de Séez correspond actuellement au département de l’Orne et l’évêché est situé à Sées.

[2] L’archevêque de Cantorbéry est le primat de l’Église d’Angleterre avec le titre de « primat de toute l’Angleterre ». L’archevêque d’York, qui occupe le deuxième rang protocolaire au sein de cette église, porte lui le titre de « primat d’Angleterre ». Depuis le 16ème siècle, l’archevêque de Cantorbéry est également le chef spirituel de la Communion anglicane, même s’il n’y exerce qu’une primauté d’honneur.

[3] L’abbaye Notre-Dame de Mortemer est une abbaye d’hommes cistercienne fondée en 1134 par le roi Henri 1er d’Angleterre entre Lyons-la-Forêt et Lisors dans l’Eure. La plupart des bâtiments d’origine datant des 12ème et 13ème siècles sont à l’état de ruine

[4] La chartreuse du Valdieu-Réno se trouve sur la commune de Feings. En l’an 1170, le 29 juin, Rotrou III, comte du Perche, jeta les fondements de la future chartreuse du Valdieu au sein de la forêt de Réno, pour les religieux de saint Bruno. La première église fut consacrée en 1181. Hugues de Courlessain et sa femme Agathe, qui avaient assisté la fondation du Valdieu en 1170 y furent inhumés. Cette chartreuse fut fort agrandie par Pierre de Valois, 2ème du nom, comte d’Alençon et du Perche. Il y fut inhumé avec sa fille Jeanne en l’an 1404. La chartreuse fut rebâtie en entier quelques années avant la Révolution. En 1798, le Valdieu fut démoli