Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 17ème siècle > Henri-Jules de Bourbon-Condé dit Condé le Fol ou le singe vert

Henri-Jules de Bourbon-Condé dit Condé le Fol ou le singe vert

lundi 8 décembre 2014

Henri-Jules de Bourbon-Condé dit Condé le Fol ou le singe vert (1643-1709)

Prince de Condé de 1686 à 1709-Premier prince du sang-Duc de Châteauroux-Duc de Montmorency-Duc d’Enghien de 1646 à 1686 et duc de Guise-Pair de France, marquis de Graville, comte de Sancerre de 1686 à 1709-Comte de Charolais et seigneur de Chantilly

Né à Paris, fils du Grand Condé et de Claire-Clémence de Maillé-Brézé , nièce du cardinal de Richelieu, il fut baptisé à l’église Saint-Sulpice de Paris le 29 juillet 1643. Le cardinal Mazarin fut son parrain.

Il rentra en France après la signature du traité des Pyrénées. En 1663, il reçut du roi de Pologne, Casimir V , le royaume de Suède et le Grand-duché de Lituanie. Il porta le titre de duc d’Enghien jusqu’à la mort de son père en 1686, date à laquelle il prit celui de prince de Condé et fut communément appelé « Monsieur le Prince ».

Depuis 1665, sa maîtresse était Françoise Charlotte de Montalais , sœur de Nicole-Anne-Constance de Montalais dite Aure de Montalais .

Il fut nommé brigadier de cavalerie le 2 février 1668, maréchal de camp le 20 avril 1672, lieutenant général le 3 avril 1673. Il commanda en second, faisant office de chef d’état-major, l’armée du Rhin.

Il n’eut jamais de commandement réel, le roi et Louvois ne pouvant se fier à son esprit tordu et sans talent, hors sa bravoure. Après la mort de son père, le Grand Condé, il s’installa à Chantilly. En 1688, par un jeu habile de rachats de créances, il fit rentrer en France la majeure partie de l’énorme fortune de Mlle de Guise Marie de Lorraine ou de Guise , la dernière des princesses lorraines.

Très instruit, il poursuivit l’œuvre de son père à Chantilly. En revanche, il était colérique, avare et brutal.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Henri-Jules de Bourbon-Condé/ Portail du royaume de France/ Premier princes du sang