Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Agamemnon

mardi 24 mai 2016 (Date de rédaction antérieure : 8 janvier 2014).

Agamemnon

Héros grec

Fils d’ Atrée , roi de Mycènes [1] ou d’Argos [2], selon les versions, et de la reine Érope , et frère de Ménélas , il assume le commandement de l’armée achéenne durant la guerre de Troie. Durant le siège, son refus de rendre la captive Chryséis à son père Chrysès , prêtre d’Apollon, déclenche une peste dans le camp achéen.

Contraint de rendre la jeune fille, il s’empare de Briséis, butin d’Achille, poussant ce dernier à se retirer sous sa tente. Après la chute de Troie, il essaie de rentrer chez lui mais il est assassiné par Égisthe , l’amant de sa femme Clytemnestre , qui elle-même tue sa concubine Cassandre .

Après l’enlèvement d’ Hélène par Pâris, et à l’issue de longues tractations, Agamemnon est désigné pour mener l’expédition contre Troie. Ce serait son frère Ménélas, l’époux d’Hélène, qui lui demanda personnellement de commander l’expédition. Cependant, avant que la flotte d’Agamemnon ait pu lever l’ancre, les vents s’arrêtent soudain, immobilisant les navires. En effet, Agamemnon a offensé la déesse Artémis en prétendant être meilleur chasseur qu’elle, ou en ayant tué une biche sacrée. Le devin Calchas annonce alors que la colère de la déesse ne saurait être apaisée que par le sacrifice d’ Iphigénie , fille d’Agamemnon lui-même. Agamemnon y consent. Heureusement, peu avant le sacrifice, la colère d’Artémis s’apaise et elle remplace Iphigénie par une biche. La flotte peut alors prendre la mer.

Après la prise de Troie, Agamemnon obtient Cassandre, la fille de Priam, lors de la distribution du butin de guerre.

À son retour, il est accueilli par Égisthe. Égisthe, qui a séduit Clytemnestre pendant la guerre, l’invite à un banquet durant lequel il l’égorge.

Le meurtre d’Agamemnon sera vengé par son fils Oreste

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Agamemnon / Portail de la mythologie grecque/ Personnages de l’Odyssée

Notes

[1] Mycènes est une cité antique préhellénique située sur une colline au nord-est de la plaine d’Argos, dans le Péloponnèse, et entourée de murs cyclopéens (assemblage de blocs énormes). Selon la mythologie grecque, Mycènes est fondée par Persée suite au meurtre accidentel d’Acrisios, roi d’Argos. Alors que la ville lui revient légitimement, Persée préfère céder cette royauté à Mégapenthès, neveu du défunt, et part fonder une nouvelle ville, qu’il baptise « Mycènes » soit en allusion au pommeau de son épée, soit en allusion au champignon qu’il trouve sur place. Des traditions concurrentes évoquent une Mycène, fille d’Inachos ou encore un Mycénée, petit-fils de Phoronée. Mycènes est le royaume du héros homérique Agamemnon, chef des Achéens lors de la guerre de Troie. Homère la décrit comme chère à Héra et « riche en or ». La richesse de la ville est en effet proverbiale dès l’Antiquité.

[2] Argos est une ville d’Argolide dans le Péloponnèse, située près de Nauplie. Située au pied de deux acropoles remontant à l’antiquité Argos fut définitivement éclipsée par Sparte à partir du 6ème siècle av. jc. Elle ne participa pas aux guerres médiques. La rivalité avec Sparte explique qu’Argos ait adopté systématiquement un parti anti-laconien pendant la guerre du Péloponnèse, soit en restant neutre, soit en s’alliant à Athènes. La bataille de Mantinée, en 418 av. jc, finit par convaincre Argos de s’allier avec Sparte. Elle rompit cependant son traité au début de la guerre de Corinthe, en 395 av. jc. Pyrrhus s’attaqua à Argos en 272 avant notre ère, au cours de sa guerre contre le Macédonien Antigone II Gonatas. Il y fut tué, en recevant une tuile lancée depuis un toit par une vieille femme.