Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Simon Vouet

mardi 23 juin 2015 (Date de rédaction antérieure : 3 novembre 2012).

Simon Vouet (1590-1649)

Peintre

Simon Vouet Peintre

C’est dans l’atelier de son père, Laurent Vouet, peintre des Écuries du roi Henri IV, qu’il apprend son métier. Dès 1604 il peint des portraits qui étonnent. Après un séjour à Londres, et un autre à Constantinople, où il accompagna l’ambassadeur de France, il arrive en Italie.

En 1614 il est à Rome. Et dès l’année suivante il reçoit une pension de la régente Marie de Médicis. En 1623, il obtint de pouvoir exécuter le portrait du pape Urbain VIII et acquiert alors une grande réputation. Elle lui vaut d’être élu le 20 octobre 1624 prince de l’académie de Saint Luc, honneur qui n’a jusqu’alors jamais été accordé à un étranger.

En 1627, il rentre à Paris après 16 ans d’absence. Il reçoit aussitôt, par ordre du roi, le titre de premier peintre. Le roi, lui accorda un logement dans la grande galerie du Louvre. Les commandes et les faveurs ne cessèrent plus. Il peint pour le château de Chilly [1] comme pour celui de Saint-Germain [2]. Il peint pour l’hôtel de Bullion [3] comme pour celui de Séguier.

Mais le 17 décembre 1640, Nicolas Poussin, appelé par le roi, est de retour à Paris. Sa gloire porte atteinte à Vouet. Dès 1642, Poussin repart pour Rome, mais la place qu’il laisse libre ne permet pas à Vouet de donner un nouvel élan à sa carrière.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Encyclopédie Larousse/Simon Vouet

Notes

[1] Le château de Bel-Abord était une demeure noble située dans la commune française de Chilly-Mazarin, dans l’ancienne province de Hurepoix, aujourd’hui le département de l’Essonne. Situé à l’emplacement de l’actuelle résidence de Bel-Abord, donnant sur l’avenue Mazarin, ce château fut édifié à partir du 17ème siècle, sous le nom de château de Godefroy. Il prit son nom actuel au 18ème siècle. Il ne subsiste aujourd’hui qu’une porte cochère donnant sur la rue, le mur d’enceinte sur trois côtés et le Pavillon Louis XIII dont le plafond est attribué à Simon Vouet peintre ayant participé à la décoration du château de Versailles.

[2] Le château de Saint-Germain-en-Laye, appelé aussi « Château Vieux » par opposition au « Château Neuf » aujourd’hui disparu, est une ancienne résidence des rois de France. Il a été le lieu de signature de nombreux traités de paix et d’édits royaux. Situé dans le centre de Saint-Germain-en-Laye dans les Yvelines, il est aujourd’hui consacré au Musée d’archéologie nationale.

[3] L’hôtel Bullion est un hôtel particulier situé à Paris. Il est situé au 9 rue Coq-Héron, dans le 1er arrondissement de Paris. Cet hôtel, construit par Le Vau en 1630 pour le surintendant des finances Bullion, abrita les ventes publiques de 1786 (ou 1780 ?) à 1830. Il devint par la suite hôtel de la Caisse d’Epargne et de Prévoyance de Paris