Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 17ème siècle > Jean Duvergier de Hauranne dit abbé de Saint-Cyran

Jean Duvergier de Hauranne dit abbé de Saint-Cyran

mardi 25 juin 2013 (Date de rédaction antérieure : 28 octobre 2012).

Jean Duvergier de Hauranne dit abbé de Saint-Cyran (1581-1643)

Théologien

Jean Duvergier de Hauranne dit abbé de Saint-Cyran Théologien

C’est en 1620 que l’évêque de Poitiers donne à Duvergier l’abbaye de Saint-Cyran dans le Poitou, qui vaut à l’ecclésiastique son nom. Après avoir fait des études chez les jésuites, il rencontra Jansénius en 1608 et étudia avec lui pendant 5 ans, entre 1611 et 1616, les écrits de saint Augustin. C’est à l’œuvre de ce dernier qu’il introduit Antoine Arnauld, après avoir exposé dans ses Lettres chrétiennes et spirituelles ce qu’il conçoit devoir être la direction des âmes. La mort de Bérulle, qui avait établi en France l’ordre des Carmélites et fondé, en 1611, la congrégation séculière de l’Oratoire, fait de lui le chef du parti dévot.

La publication en 1626 de “Somme des fautes et faussetés” contenues dans la somme théologique du père François Garasse ouvre la lutte qui opposa Port-Royal aux jésuites. Parce qu’il est tenu pour responsable de la conversion d’ Antoine Le Maistre , le premier “solitaire” de Port-Royal, Richelieu le fait enfermer en 1638 à Vincennes. Il y demeura prisonnier arbitrairement jusqu’à la mort du cardinal. Epuisé, il meurt quelques mois après sa libération. Sa certitude que la vie chrétienne ne peut être compatible avec les exigences du monde et impose la retraite lui a coûté la vie.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de la Bibliothèque de la Société de Port-Royal/ Saint Cyran