Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Ptolémée III Évergète

jeudi 9 avril 2015, par ljallamion (Date de rédaction antérieure : 28 juillet 2011).

Ptolémée III Évergète (284-222 av.jc)

Pharaon qui gouverne l’Égypte de 246 à 222

Ptolémée III Évergète Pharaon qui gouverne l'Égypte de 246 à 222

Fils de Ptolémée II Philadelphe et d’Arsinoé 1ère, il épouse Bérénice II, héritière du royaume de Cyrène [1].

Il entreprend la 3ème guerre de Syrie [2], pour venger l’assassinat de Bérénice Syra, sa sœur, par Laodicé 1ère première épouse d’Antiochos II qui en avait divorcé pour épouser Bérénice.

Par cette victoire il eut des compensations territoriales en Thrace [3], en Syrie [4], en Asie Mineure [5] et en mer Égée. Son fils Ptolémée IV lui succède.

P.-S.

Histoire de l’Egypte ancienne/ Les Lagides (322-30 av.jc)/ Ptolémée III Evergète/ Le petit mourre dictionnaire d’histoire universelle édition Bordas 2004 p 1070

Notes

[1] Cyrène était une colonie grecque de la côte nord-africaine, dans l’actuelle Libye, et fut fondée par des colons de Théra (l’actuelle Santorin) au 7ème siècle av. jc. En 440, Cyrène devint une république sous suzeraineté perse. Conquise par Alexandre le Grand en 331, elle échut à Ptolémée 1er Sôter après la partition de l’empire de ce dernier. En 276, elle redevient indépendante. En 249, Cyrène redevint une république, mais retombe sous domination ptolémaïque dès 246. À partir de 163, Cyrène a occasionnellement des gouvernants issus de la dynastie des Ptolémées.

[2] Les guerres de Syrie correspondent à une série de six conflits qui opposèrent les royaumes lagides et séleucides durant la période hellénistique pour la domination de la région appelée Cœlé-Syrie, une des voies permettant l’accès à l’Égypte.

[3] La Thrace désigne une région de la péninsule balkanique partagée entre la Grèce, la Bulgarie et la Turquie ; elle doit son nom aux Thraces, la peuplade qui occupait la région dans l’Antiquité. Au 21ème siècle, la Thrace fait partie, à l’ouest, de la Grèce, Thrace occidentale, au nord, de la Bulgarie et, à l’est, de la Turquie, Thrace orientale.

[4] Jusqu’au 19ème siècle, la Syrie se nomme Bilad el-Cham. Durant l’Empire ottoman cette région fut un temps regroupée, comprenant la Syrie actuelle, le Liban actuel, la Jordanie actuelle et la Palestine. Durant l’Antiquité, ces pays étaient distinctement la Phénicie, la Palestine, l’Assyrie et une partie de la Mésopotamie occidentale.

[5] L’Anatolie ou Asie Mineure est la péninsule située à l’extrémité occidentale de l’Asie. Dans le sens géographique strict, elle regroupe les terres situées à l’ouest d’une ligne Çoruh-Oronte, entre la Méditerranée, la mer de Marmara et la mer Noire, mais aujourd’hui elle désigne couramment toute la partie asiatique de la Turquie (97 % du territoire du pays, les 3 % restants étant situés en Thrace orientale).