Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Robert le Sage

dimanche 1er mars 2015, par ljallamion (Date de rédaction antérieure : 26 juillet 2012).

Robert le Sage (1278-1343)

Duc d’Anjou et Roi de Naples

Robert le Sage Duc d'Anjou et Roi de Naples

Il succède en 1309 à son père Charles II le Boiteux. Juriste averti, il a été maître de l’Italie de 1316 à 1324. Il se préoccupe assez peu de la Provence, bien qu’il y fasse plusieurs séjours. Le comté gagne en autonomie administrative, avec la constitution d’une Chambre des Comptes de Provence et le renforcement du rôle d’un Conseil royal où siègent à côté du sénéchal une douzaine de juristes occupant les principaux offices. Le roi accorde à de nombreuses villes le droit de former des conseils et même de désigner des syndics qui représentent la communauté. Le syndicat, placé sous la tutelle théorique du seigneur du lieu, remplace le consulat, et se diffuse largement.

En 1330 il prépare sa succession en faveur de ses 2 petites-filles,Jeanne, âgée de 4 ans, et Marie. Il doit en effet compter avec les branches issues de ses frères, Hongrie, Tarente, Duras. Après ceux du royaume de Naples, les seigneurs et communautés de Provence sont appelées à prêter hommage à Jeanne et Marie. En 1335 à l’âge de 9 ans, Jeanne est mariée à André de Hongrie, plus jeune qu’elle de 2 ans.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Encyclopédie Larousse/personnage/Robert le Bon/ Le petit mourre dictionnaire d’histoire universelle édition Bordas 2004 p 1110