Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 13ème siècle > William ou Guillaume de Rubrouck

William ou Guillaume de Rubrouck

jeudi 13 avril 2017 (Date de rédaction antérieure : 20 mai 2012).

William ou Guillaume de Rubrouck (1220-1293)

Missionnaire et explorateur franciscains flamands

Il accompagna Louis IX à la 7ème croisade en 1248 et en mai 1253, sur les ordres de Saint Louis, il part pour Constantinople en mission pour convertir les mongols.

Le roi était encouragé à envoyer une mission par la présence des chrétiens Nestorien [1] à la cour mongole. Ayant constitué son groupe de missionnaires ceux-ci partirent et atteignirent Karakorum [2] à Pâques 1254. Après avoir résidé quelques temps à la cour du grand Khan ils repartirent sans avoir réalisé leur but, atteignant Chypre au printemps de 1255.

A son retour, il présenta au roi un rapport très clair et précis le “Fratrum Minorum, Galli, partes 1253 d’annonce de gratia d’Anno d’ordine de Willielmi de Rubruquis de de fratris d’Itinerarium Orientales”.

Dans ce rapport, il décrivit les particularités de la Chine ainsi que beaucoup d’observations géographiques. Il répondait aussi à une question non élucider à l’époque montrant que la mer caspienne était une mer intérieure.

Ce rapport est divisé en 40 chapitres, il est l’un des grands chefs d’oeuvre de la littérature géographique médiévale comparable à celle de Marco Polo, bien qu’ils soient très différents.

Celui-ci étant écrit en latin, il ne fut pas aussi largement lu que celui de Marco Polo qui l’écrivit en langue vernaculaire.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé William of Rubruck/Traduit par mes soins

Notes

[1] Le nestorianisme est une doctrine christologique affirmant que deux personnes, l’une divine, l’autre humaine, coexistent en Jésus-Christ. Cette thèse a été à l’origine défendue par Nestorius, patriarche de Constantinople. Son enseignement, reconnu hérétique, est condamné. Les Nestoriens rejettent les formulations dogmatiques issues du concile d’Éphèse et des conciles suivants. Le nestorianisme est une des formes historiquement les plus influentes du christianisme dans le monde durant toute la fin de l’Antiquité et du Moyen Âge à partir de l’Église d’Orient. Des Églises liées à ce courant du christianisme oriental perdurent à l’est de l’Anatolie et au nord de la Mésopotamie (Turquie et Irak).

[2] Karakorum, est une ancienne ville mongole fondée en 1235 par Ögödei, capitale de l’empire jusqu’au choix par Kubilai Khan de Khanbalik (actuelle Pékin) vers 1260.