Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 13ème siècle > Un siècle marqué par les croisades

Un siècle marqué par les croisades

lundi 29 octobre 2012

JPEG - 35.3 ko
maison du 13ème siècle (Chartres (photos d’archives lj 2001)

Un siècle marqué par les croisades

La 4ème croisade (1202-1204) prêcher par le pape Innocent III laissent un goût amer. La 4ème Croisade destinée à délivrer le tombeau de Palestine est détournée sur Byzance par les marchands vénitiens et se solda par la prise de la métropole orthodoxe, le 12 avril 1204 et la création des Etats latins de Grèce.

De 1217 à 1221 a lieu la 5ème croisade, puis de 1228-1229 Frédéric II, empereur et roi de Sicile entreprend la 6ème croisade et récupéra Jérusalem mais qui sera définitivement perdu par les latins en 1244

C’est le 25 août 1248 que Louis IX part pour la 7ème croisade. Le départ fut donné depuis Aigues-Mortes. Il part en croisade pour respecter le vœu fait lors d’une maladie qui l’a presque amené à mourir, en 1244. 25 000 soldats montent à bord de navires génois. Sa femme, Marguerite de Provence, l’accompagne. Le 6 juin 1249, Louis IX, qui vient de débarquer en Egypte, prend la ville de Damiette qui, sur la rive droite du Nil, est censée ouvrir la route de Jérusalem que les croisés se sont promis de reprendre aux infidèles.

Mais, le 8 février 1250 il est fait prisonnier à Mansourah. Gênés par les crues du Nil, les croisés ont livré bataille à Mansourah dans de mauvaises conditions. Robert d’Artois, frère préféré du roi, est tué ainsi que le roi Frédéric II. Louis IX tombe lui-même aux mains des mamelouks, le 6 avril 1250 il est fait prisonnier par le sultan qui, par les égards qu’il a pour lui, témoigne du respect qu’il porte à celui qu’il appelle le “sultan juste”.

Le 2 mai 1250 il est libéré contre rançon. Le roi, prisonnier des musulmans depuis le 6 avril, signe une convention avec le sultan qui le libère ainsi que ses compagnons contre une somme de 400 000 besants et la restitution de la ville de Damiette conquise par les croisés, l’année précédente. C’est le 24 avril 1254 qu’il quitte la Terre sainte. Après avoir consolidé des forteresses, apaisé des conflits, versé une rançon pour ses chevaliers et rendu Damiette au sultan, Louis IX s’embarque pour la France. C’est la fin de la 7ème et avant-dernière croisade. En 1261 les Grecs reprendront le contrôle de Constantinople. Le 5 mars 1265, le sultan mamelouk Baïbars qui avait pris le pouvoir en Egypte s’empara de Césarée tenue par les croisés, ce qui décida Louis IX à partir à nouveau pour une 8ème croisade. Celui-ci quitte Aigues-Mortes le 2 juillet 1270.

Il débarqua le18 juillet 1270 à Tunis. “Grand péché firent ceux qui lui conseillèrent la croisade, vu la grande faiblesse de son corps.” C’est de Louis IX épuisé par une dysenterie qui ne cesse pas, que parle Joinville, Louis IX qui, le 14 mars, s’est croisé à Saint-Denis. En ce jour, ce roi qui ne peut même plus tenir à cheval, débarqua dans la plaine à côté de la ville de Tunis. Mais là, au-delà du scorbut qui avait déjà commencé d’atteindre ses hommes depuis leur départ d’Aigues-Mortes, c’est la peste qui fut le premier ennemi du roi. En 1291 aura lieu la chute d’Acre qui amènera la disparition des États latins de Terre sainte.

P.-S.

Source : archives ljallamion histoire du 13ème/encyclopédie Imago mundi/ Herodote/Histoire/ Historia ect...