Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Maurice de Sully

dimanche 16 juillet 2017 (Date de rédaction antérieure : 19 février 2012).

Maurice de Sully (vers 1110-1196)

Évêque de Paris en 1160

D’humble origine, probablement fils de paysans au service de l’abbaye de Fleury [1], son père étant bûcheron à Sully-sur-Loire [2], sa mère fabriquant des balais de genêt puis reprenant le métier de son mari à sa mort.

Bénéficiant de l’enseignement des moines bénédictins de l’abbaye de Fleury, le brillant élève est ensuite envoyé étudier vers 1140 à l’université de Paris en compagnie du futur roi Louis VII.

De retour dans sa région avec ses titres universitaires, il entre dans les ordres et devient chanoine au chapitre de Bourges. Sa réputation lui vaut d’être ensuite nommé chanoine puis archidiacre [3] de Paris.

Il enseigne la théologie à l’université lorsqu’il accède, grâce à son érudition et sa piété, à l’épiscopat de Paris le 12 octobre 1160.

Il est à l’origine de la construction de Notre Dame de Paris en 1163.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de encyclopedie/ universalis /maurice de sully

Notes

[1] L’abbaye de Saint-Benoît-sur-Loire, appelée également abbaye de Fleury, est une abbaye bénédictine située dans la ville de Saint-Benoît-sur-Loire dans le Loiret, près de la rive nord de la Loire, dans le Val de Loire

[2] Sully-sur-Loire est une commune française située dans le département du Loiret et la région Centre.

[3] Un archidiacre est un vicaire épiscopal à qui l’évêque confie certaines fonctions administratives pour un groupe de paroisses.