Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 10ème siècle > Theophylaktos Lekapenos dit Théophylacte de Constantinople

Theophylaktos Lekapenos dit Théophylacte de Constantinople

dimanche 13 novembre 2011

Theophylaktos Lekapenos dit Théophylacte de Constantinople (917-956)

Patriarche de Constantinople du 2 février 933 jusqu’à sa mort en 956

Fils de l’empereur Romain 1er Lécapène et de sa femme Théodora. Romain a prévu de le faire patriarche dès la mort de Nicolas Mystikos, il fut tonsuré et ordonné sous diacre. Le 25 décembre 924, jour où ses frères Étienne et Constantin furent couronnés co-empereurs. À la mort de Nicolas, comme il ne peut pas encore lui succéder en raison de son âge, l’empereur fait installer comme patriarche le vieux métropolite d’Amasée sous le nom d’Étienne II.

Malheureusement pour les plans de Romain 1er, Étienne II meurt dès le 18 juillet 927. L’empereur choisit alors le 27 décembre un moine nommé Tryphon, connu pour l’austérité de ses mœurs, qu’on ordonne patriarche pour un temps convenu. Lorsque le délai qu’il a lui-même fixé est accompli, Tryphon refuse d’abandonner son siège. Son abdication est finalement obtenue en août 931, grâce à une tromperie de l’évêque Théophane de Césarée. Théophylacte n’a encore que 14 ans et il faut une véritable campagne diplomatique pour venir à bout de la résistance du synode. L’empereur Romain doit faire pression sur les évêques dont l’ordination a été différée et demander l’appui du pape Jean XI dont les légats viennent introniser le nouveau patriarche le 2 février 933 après une vacance du siège de près de 2 ans.

Il soutient les desseins politiques de son père et poursuit l’œcuménisme ecclésiastique, conservant des contacts étroits avec les patriarcats grecs d’Alexandrie et d’Antioche.

Après l’éviction du pouvoir de Romain 1er le 20 décembre 944 et de ses 2 fils le 27 janvier 945, il doit ensuite couronner Romain II co-empereur. Théophylacte est le seul membre masculin de la famille des Lécapène, outre l’eunuque bâtard Basile, à être maintenu en poste. L’empereur Constantin VII accepte de conserver Théophylacte sur son siège malgré les nombreux écarts qui lui sont reprochés selon les chroniqueurs.

À la fin des années 940, Théophylacte envoie des missionnaires chez les Hongrois pour essayer d’appuyer les efforts de la diplomatie impériale. À peu près au même moment, il donne des conseils à son neveu par alliance, le tsar Pierre 1er de Bulgarie, au sujet de la nouvelle hérésie bogomile. Il introduit des éléments théâtraux dans la liturgie byzantine, ce qui n’est pas unanimement approuvé dans son entourage par le clergé conservateur.

Théophylacte est le 3ème et dernier patriarche de Constantinople à être le fils d’un empereur et le seul à l’être devenu au cours du règne de son père.

Son patriarcat, d’un peu plus de 23 ans, est d’une longueur inhabituelle. Il meurt le 27 février 956.