Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 10ème siècle > Ebles Manzer ou le Bâtard

Ebles Manzer ou le Bâtard

lundi 15 juillet 2013 (Date de rédaction antérieure : 30 octobre 2011).

Ebles Manzer ou le Bâtard (vers 870-vers 934/935)

Comte de Poitiers de 890 à 892 et de 902 à 934

armes comte de PoitierIl succède à son père Ramnulf II . Bien qu’intronisé comte par son père, il doit s’enfuir devant Aymar de Poitiers , soutenu par Eudes 1er de France, qui prend Poitiers en 892 et l’installe dans le comté. Ebles, quant à lui, trouve refuge chez Guillaume le Pieux , qui en profite pour faire passer l’Aquitaine sous sa coupe.

En 902, il se lance à la conquête de son comté avec une armée prêtée par le comte d’Auvergne Guillaume le Pieux, son parent. Il prend Poitiers en l’absence d’Aymar puis le vainc. Charles III le Simple, avec qui Ebles a été élevé, l’investit comte de Poitou,.

Ebles attribue l’abbaye de Saint-Maixent [1] au vicomte Savary 1er de Thouars qui l’a soutenu.

Il restructure le Poitou en créant de nouvelles vicomtés à Aulnay [2] et à Melle [3] et supprime la vicomté de Poitou à la mort de son détenteur Maingaud en 925.

En 904 il conquiert le Limousin. En 911 il est à Chartres dans l’armée qui combat Rollon à la colline de Lères.

Guillaume le Jeune , héritier de Guillaume le Pieux puis son frère et successeur Acfred meurent en l’espace d’un an en 927. Acfred ayant fait d’Ebles son héritier, il se retrouve ainsi duc d’Aquitaine, comte du Berry, d’Auvergne et du Velay.

En 929, le roi Raoul essaie de réduire le pouvoir d’Ebles Manzer. Il lui retire d’abord le Berry, puis en 932 il transfère le titre de duc d’Aquitaine et le comté d’Auvergne au comte de Toulouse Raymond III Pons . En outre le territoire de la Marche qui dépendait des seigneurs de Charroux [4], vassaux d’Ebles, est transformé en comté indépendant.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia/Portail du Moyen Âge/ Maison de Poitiers/Comte de Poitiers

Notes

[1] L’abbatiale de Saint-Maixent-l’École est l’église de l’ancienne abbaye de Saint-Maixent, dans la commune de Saint-Maixent-l’École (département français des Deux-Sèvres). En 1790, au moment de la constitution civile du clergé, elle devient le siège épiscopal du diocèse des Deux-Sèvres nouvellement créé dans le cadre de l’église constitutionnelle, et prend le titre de cathédrale. Elle conserve ce titre jusqu’au concordat de 1801, qui consacre la disparition du diocèse et sa réincorporation au diocèse de Poitiers. Elle sert depuis lors d’église paroissiale.

[2] Aulnay est une commune du sud-ouest de la France, située dans le département de la Charente-Maritime (région Poitou-Charentes).

[3] aujourd’hui dans les Deux-Sèvres

[4] Charroux est une commune du centre-ouest de la France, située dans le département de la Vienne (région Poitou-Charentes).