Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 10ème siècle > Otton 1er le Grand ou Othon 1er

Otton 1er le Grand ou Othon 1er

vendredi 7 mars 2014 (Date de rédaction antérieure : 25 octobre 2011).

Otton 1er le Grand (912 - 973)

Roi de Germanie (936-973)-Empereur du Saint Empire (962-973)

Otton 1er et le pape Jean XII, miniature de 1450

Fils de Henri 1er l’Oiseleur, il concéda d’importants privilèges à l’Église et s’appuya sur elle pour réprimer la révolte des grands féodaux. Après avoir éteint la révolte des grands-ducs nationaux et être intervenu en France contre Louis IV, il se fait proclamer roi d’Italie tirant profit de la confusion politique à Pavie en 951. Il contraint Bérenger II, marquis d’Ivrée et roi d’Italie autoproclamé, à le reconnaître comme suzerain. Mais il dut bientôt rentrer en Allemagne, où des troubles intérieurs avaient éclaté, provoquant une attaque des Hongrois. Sa victoire sur ceux-ci au Lechfeld [1] en 955 et la fondation de nouveaux évêchés face aux Slaves le firent apparaître comme le défenseur de la chrétienté. En 960 Bérenger, le roi d’Italie qu’Otton avait investi, envahit les terres du Saint-Siège. Jean XII, comme l’avait fait jadis Léon III appelant Charlemagne, promit qu’il couronnerait Otton en échange de son aide. La proposition fut acceptée. Avant de partir, le futur empereur prit la précaution de faire élire roi le fils d’Adélaïde, Otton, et de pourvoir à l’éducation de cet enfant de 5 ans ainsi qu’à la régence du royaume, d’autre part, il fit incorporer au pontificat de Mayence le rituel du couronnement. Puis, à la fin de 961, il franchit les Alpes et, bien que Bérenger lui eût échappé il le déposa, prit sa place, sans pour autant annuler l’autonomie du royaume des Lombards, dont les institutions furent respectées. Aux portes de la Ville éternelle, il s’arrêta pour prêter au pape un « serment de sécurité », s’engageant de plus à lui restituer ce qui appartenait au patrimoine de saint Pierre. Il fut couronné empereur le 2 février 962, renouant par là avec la tradition de Charlemagne. Tout en confirmant les privilèges de la papauté, il lui imposa une véritable tutelle.

Il consacre la fin de son règne à consolider son pouvoir et à étendre son territoire vers le nord et l’est.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Otton Ier du Saint Empire/ Portail du Haut Moyen Âge/ Empereur romain germanique

Notes

[1] La bataille du Lechfeld eut lieu le 10 août 955. Elle marque probablement l’endiguement des incursions des Hongrois (Magyars) en Europe centrale, avec le contrôle de la trouée pannonienne. Ce fut une victoire décisive des forces du futur empereur Otton le Grand contre le khan Horka Bulcsu. Situé près d’Augsbourg, le Lechfeld s’étend entre les rivières Lech et Schmutter. La bataille de la Lech enleva pour toujours aux Hongrois le goût des déprédations dans les territoires germaniques.