Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 8ème siècle > Artabasde ou Artavasde

Artabasde ou Artavasde

lundi 1er juin 2020 (Date de rédaction antérieure : 3 octobre 2011).

Artabasde ou Artavasde

Usurpateur de l’Empire d’orient de juillet 741 au 2 novembre 742

Général byzantin, stratège [1] des Arméniaques [2], il épouse Anna (femme d’Artabasde) , la fille de Léon III l’Isaurien, mais la naissance de Constantin V en 718 lui retire l’espoir de régner. À l’avènement de son beau-frère en 740, il se révolte, soutenu par les partisans des Images.

En juillet 741, il se fait couronner empereur et rétablit le culte des images [3]. Il ne garde le trône qu’une seule année.

En novembre 742, il est battu par Constantin V, qui reprend Constantinople [4] et lui fait crever les yeux, ainsi qu’à ses fils Nicéphore et Nicétas. Il meurt en exil.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu du texte de Christian Settipani, Continuité des élites à Byzance durant les siècles obscurs. Les princes caucasiens et l’Empire du 6ème au 9ème siècle, Paris, de Boccard, 2006, (ISBN 978-2-7018-0226-8).

Notes

[1] Un stratège est un membre du pouvoir exécutif d’une cité grecque, qu’il soit élu ou coopté. Dans l’Empire byzantin, à partir du 7ème siècle, un stratège est le commandant d’un thème et de son armée. Il est le détenteur des pouvoirs civils et militaires au sein de cette province. Le terme de monostratège désigne un stratège qui a autorité sur plusieurs thèmes.

[2] Les Arméniaques ou le thème des Arméniaques sont un thème de l’Empire byzantin situé au nord-est de l’Asie Mineure (Turquie actuelle). Ce thème est l’un des quatre thèmes originels, créés vers la moitié du 7ème siècle.

[3] L’iconodulie ou iconodoulie, est un courant de pensée qui est en faveur des images religieuses ou icônes et de leur vénération, en opposition au courant iconoclaste.

[4] Constantinople est l’appellation ancienne et historique de l’actuelle ville d’Istanbul en Turquie (du 11 mai 330 au 28 mars 1930). Son nom originel, Byzance, n’était plus en usage à l’époque de l’Empire, mais a été repris depuis le 16ème siècle par les historiens modernes.