Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Widukind

vendredi 4 mars 2016 (Date de rédaction antérieure : 25 septembre 2011).

Widukind (mort en 810)

Aristocrate saxon

Widukind Aristocrate saxon

Chef des Saxons [1], il est un des principaux personnage de la noblesse westphalienne [2]. Il mena les luttes des Saxons pour leur indépendance et pour garder leur foi païenne.

Après la victoire de Charlemagne en 777 il se sauve au Danemark car il voit que l’opposition est inutile. Quand Charlemagne partit en Espagne en 778, il revient et, faisant confiance à l’amour des Saxons pour l’indépendance, organisa une guerre de vengeance. Les hordes de Saxon pillèrent et dévastèrent la région du Rhin moyen, et menacèrent même Fulda [3], de sorte que les moines durent se sauvés, emportant les restes de Saint Boniface. En 782 Charlemagne remis de l’ordre parmi les Saxons, et Widukind dû s’enfuir de nouveau au Danemark., mais une fois de plus revient pour se joindre a un nouveau soulèvement.

La haine des insurgés fut dirigée contre les églises et les prêtres, et Willehad , le premier évêque de Brême, fut obligé d’abandonner son travail missionnaire. Mais, Widukind n’a plus eu la nation entière Saxonne de son côté. En effet, une partie franque forte avait pris naissance, mais la punition terrible infligée par Charlemagne sur 4000 Saxons a considérablement renforcé les insurgés. Widukind dû de nouveau se sauvé au Danemark ; après qu’il eut persuadé les habitants de la zone nordique d’Elbe et des Frisons de se joindre à la révolte.

Charlemagne a vu qu’il était le principal esprit de la résistance et a cherché par tous les moyens à l’inciter à se soumettre paisiblement. En 785 il fut baptisé, avec plusieurs de ses compagnons, à Attigny [4]. Charlemagne cru que l’opposition Saxonne était cassée, et le pape décida même d’une action de grâce.

Il ne pris pas partie dans les guerres postérieures des Saxons. Il est assez probable que Mathilde, la deuxième épouse du Roi Henri 1er d’Allemagne, fut membre de la même famille.

Il devint bientôt un des héros de légende, et plus tard il est apparu comme un grand constructeur d’églises. Les temps médiévaux ont considéré Enger [5], près de Herford [6], comme le lieu de sa mort

Notes

[1] Au 8ème siècle, le territoire saxon est bordé par la Thuringe au sud, la Rhénanie à l’ouest, les Slaves à l’est et la mer du Nord. À cette époque, trois peuples y cohabitent avec les Ouestphales de l’ouest (« Westfalen »), voisins des Rhénans : les Angrares au centre (« Angraren »), les Estphales au sud-est (« Ostfalen »), voisins des Thuringes, et les Nordalbingiens au nord (« Nordalbingen »), voisins des Slaves. Tous sont païens et descendent des peuples de l’ancienne Germanie.

[2] La Westphalie est une région historique d’Allemagne, comprise entre le Weser et le Rhin. Elle tire son nom des Westphales, la plus occidentale des trois grandes tribus de la Saxe primitive

[3] Fulda est une ville allemande du land de Hesse, située au bord de la rivière Fulda entre Rhön et Vogelsberg. L’abbaye bénédictine (fondée en 744) et sa célèbre bibliothèque de manuscrits en ont fait un centre important de la renaissance du savoir à l’époque carolingienne. La ville est restée profondément marquée par son passé religieux. Gardienne du tombeau de saint Boniface, l’« apôtre de l’Allemagne », Fulda a conservé un noyau baroque de palais, de clochers, de portes et balustrades monumentales.

[4] Attigny est une commune française, située dans le département des Ardennes. Au Haut Moyen Âge, Attigny a une certaine importance, puisqu’elle abrite une résidence royale depuis Clovis II qui y construisit un palais en 647. Elle fut également résidence impériale carolingienne et la présence de Charlemagne y est citée à de nombreuses fêtes de Noël ou de Pâques. Charles II le Chauve résida de nombreuses fois au palais. Le duc saxon Widukind, ennemi principal de Charlemagne pendant ses guerres contre les Saxons (772-805), y reçut le baptême en 786 par Charlemagne. Il s’y tint plusieurs conciles, entre autres celui dans lequel Louis le Débonnaire fit pénitence publique (822) dite pénitence d’Attigny.

[5] Enger est une commune de Rhénanie-du-Nord-Westphalie (Allemagne), située dans l’arrondissement de Herford, dans le district de Detmold, dans le Landschaftsverband de Westphalie-Lippe. Elle possède le surnom de Widukindstadt (la ville de Widukind) car selon la légende, Widukind de saxe y serait enterré.

[6] Herford est une ville allemande de Rhénanie-du-Nord-Westphalie, chef-lieu de l’arrondissement de Herford dans le district de Detmold et la province de Westphalie-Lippe.