Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 7ème siècle > Childebert III l’Adopté

Childebert III l’Adopté

samedi 13 juillet 2013 (Date de rédaction antérieure : 13 septembre 2011).

Childebert III l’Adopté (vers650-662)

Roi d’Austrasie [1] de 656 à 662

Il succède à Sigebert III et fut déposé au bout de 6 ans de règne. Moine partisan des Neustriens, il est le fils de Grimoald, maire du palais d’Austrasie de Sigebert III. Ce dernier avait épousé Chimnechilde vers 647, mais aucun enfant n’était né au bout de 5 ans et Sigebert, âgé de 21 ans, décide en 652 d’adopter Childebert, le fils du maire du palais. Peu après Chimnechilde donne naissance à un fils, Dagobert II, puis à une fille, Bilichilde.

Quand Sigebert meurt, en 656, Grimoald écarte Dagobert, qu’il fait tonsurer, le confie à Didon, évêque de Poitiers lequel l’envoie en Angleterre, et place Childebert sur le trône. Clovis II, roi de Neustrie [2] et demi-frère de Sigebert III voulant réunir l’Austrasie à son royaume de Neustrie, aurait laissé faire l’exil de son neveu, mais voit ses ambitions contrariées par celles de Grimoald. Au bout de 6 ans, Ébroïn, maire du palais au nom de Clotaire III, fils aîné de Clovis II attire Grimoald et Childebert en Neustrie, les fait tuer et place sur le trône d’Austrasie le fils cadet de Clovis II, Childéric II, qui épouse Bilichilde.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de La France pittoresque/ Biographie des rois, empereurs, présidents français/Vie des souverains, faits essentiels, dates-clés/ Histoire des règnes/ Childebert l’Adopté

Notes

[1] L’Austrasie désignait durant la période mérovingienne un royaume franc couvrant le nord-est de la France actuelle, les bassins de la Meuse et de la Moselle, jusqu’aux bassins moyen et inférieur du Rhin. La capitale en fut d’abord Reims, puis Metz. Les habitants de l’Austrasie étaient les Austrasiens. Ce royaume est apparu à la mort de Clovis en 511, lorsque le territoire de celui-ci est partagé entre ses fils. Berceau de la dynastie carolingienne, l’Austrasie disparaît en 751 avec le dernier roi mérovingien pour être intégrée dans le grand royaume franc que réunirent Pépin le Bref et Charlemagne.

[2] Royaume franc qui couvrait le nord-ouest de la France actuelle, et avait pour capitale Soissons. Néanmoins, il semble que le terme de Neustrie ne soit apparu qu’un siècle après la création du royaume. La Neustrie avait été créée lors du partage qui suivit la mort de Clovis 1er, en 511, et revint à Clotaire 1er, qui, au terme de son long règne de 50 ans, avait réussi à reconstituer le royaume de son père. Elle fut le 2ème grand royaume franc né lors des partages successoraux mérovingiens à partir des territoires conquis sur Syagrius. Son aire géographique était limitée par la Loire au sud, l’océan Atlantique et la Basse-Bretagne à l’ouest, et la Champagne à l’est. Elle s’étendait jusqu’en Flandre au nord.