Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Eata de Hexham

lundi 16 janvier 2023, par ljallamion

Eata de Hexham (mort en 686)

Ecclésiastique anglo-saxon

Après avoir reçu l’éducation d’Aidan de Lindisfarne, Eata devient abbé du monastère de Melrose [1] en 651. Vers la fin de la décennie, le roi Alhfrith de Deira l’invite à prendre la tête de l’abbaye de Ripon [2], mais il perd rapidement cette place au profit de Wilfrid et retourne à Melrose.

Lors du synode de Whitby [3] en 664, Eata accepte la décision de suivre le rite romain au détriment du rite celtique qu’il suivait jusqu’alors. Il devient peu après l’abbé de Lindisfarne [4].

Lorsque l’archevêque Théodore de Cantorbéry divise en deux le diocèse de Northumbrie [5] en 678, Eata est nommé évêque de Bernicie [6], jusqu’à ce que ce diocèse soit à son tour divisé en deux en 681, après quoi il n’est plus qu’évêque de Lindisfarne.

En 685, il échange son diocèse avec son protégé Cuthbert et prend la place de ce dernier comme évêque de Hexham [7]. Il meurt de la dysenterie l’année suivante.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu du texte de Alan Thacker, « Eata [St Eata] (d. 685/6) », dans Oxford Dictionary of National Biography, Oxford University Press, 2004

Notes

[1] L’abbaye de Melrose, située à Melrose en Écosse a été fondée en 1136 par des moines cisterciens venus de l’abbaye de Clairvaux à la demande du roi David 1er, roi d’Écosse. Aujourd’hui l’abbaye est sous la tutelle de l’organisme Historic Scotland. L’aile Est de l’abbaye a été achevée en 1146, les autres parties de l’édifice ayant été ajoutées dans les 50 années qui ont suivi. L’abbaye est construite sous la forme d’une croix de Saint-Jean (un style architectural gothique). La plupart des bâtiments sont aujourd’hui en ruines.

[2] Ripon est une ville d’Angleterre, dans le Yorkshire du Nord, qui possède le statut de Cité (historiquement associé à la présence d’une cathédrale).

[3] Le concile de Whitby est un concile important, mais mal connu et dont l’existence est incertaine. S’il a réellement eu lieu, c’est lui qui a mené à l’unification temporaire des Églises catholiques en Grande-Bretagne et à la réduction de l’écart entre l’Église de Rome et les Églises celtes, notamment dans la doctrine. Il a été convoqué par le roi Oswiu de Northumbrie en 663 et 664 à l’abbaye de Whitby, monastère double dirigé par sainte Hilda, à Whitby, dans le Nord-Est de l’Angleterre.

[4] Lindisfarne est une île située en Angleterre, sur la côte de la Northumbrie. Accessible à marée basse par une chaussée submersible, elle abrite un célèbre monastère.

[5] La Northumbrie est un royaume médiéval situé dans le nord de l’actuelle Angleterre et constituait l’un des principaux royaumes de l’Heptarchie. Sa notoriété est surtout liée à son rôle dans la propagation du christianisme nicéen dans l’île et à la constitution d’un centre culturel d’importance européenne avec l’archevêché d’York. Le nom de Northumbria désigne à l’origine les terres envahies par les Angles au 6ème siècle situées au nord de la rivière Humber. La Northumbrie en tant que royaume se constitue au début du 7ème siècle par l’union de deux autres entités Angles : celle de Bernicie (Bernicia) au nord et celle de Deirie (Deira) au sud.

[6] La Bernicie est un royaume anglo-saxon situé dans le nord de l’Angleterre et le sud de l’Écosse actuelles. Fondé au 6ème siècle, il est uni au royaume voisin de Deira au début du 7ème siècle pour former le royaume de Northumbrie. Son territoire se serait étendu depuis la Tyne vers le nord, atteignant finalement le Firth of Forth. Sa frontière occidentale s’est graduellement étendue, mordant sur les royaumes de langue brittonique de Rheged, Gododdin et Dumbarton. La résidence royale principale est le château de Bamburgh, près de l’île de Lindisfarne.

[7] Le diocèse de Hexham est créé en 678 à partir du diocèse d’York, et son premier titulaire est Eata. Le dernier, Tidfrith, meurt en 821 sans être remplacé. La raison de la disparition de l’évêché de Hexham reste incertaine. Son territoire est par la suite rattaché à l’évêché de Lindisfarne.