Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 7ème siècle > Aidan de Lindisfarne dit Saint Aidan ou Áedán

Aidan de Lindisfarne dit Saint Aidan ou Áedán

samedi 30 mai 2020, par ljallamion

Aidan de Lindisfarne dit Saint Aidan ou Áedán (vers 590-651)

moine irlandais et missionnaire chrétien

Connu pour avoir rétabli le christianisme en Northumbrie [1]. Il est le fondateur du monastère de Lindisfarne [2] en Angleterre. Il est aussi, en 635, le premier évêque du siège établi, selon la coutume irlandaise, dans le monastère. Il est connu comme l’apôtre de la Northumbrie. Né en Irlande, vraisemblablement dans le Connacht [3], il devient moine au monastère de l’île d’Iona [4] en Écosse.

L’Empire romain avait diffusé le christianisme en Angleterre, son déclin fit réapparaître des poches païennes à certains endroits. Oswald de Northumbrie est forcé à l’exil dans le monastère de Iona à partir de 616, il y est converti et baptisé. Lorsqu’Oswald regagne la couronne de Northumbrie, il est déterminé à diffuser le christianisme et à la conversion des païens.

Le roi Oswald demande pour cela au monastère d’Iona un moine pour ramener ses sujets au christianisme. Aidan fut choisi pour cette tâche, et il lui fut donné l’île de Lindisfarne [5], près du château de Bamburgh [6], pour construire son monastère.

À la mort d’Oswald en 642, Aidan reçut le soutien d’Oswine de Deira avec qui il devient proche.

L’abbé-évêque de Lindisfarne se retire périodiquement dans une île déserte de l’archipel de Farne [7] pour se consacrer à la prière.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Aidan of Lindisfarne »

Notes

[1] La Northumbrie est un royaume médiéval situé dans le nord de l’actuelle Angleterre et constituait l’un des principaux royaumes de l’Heptarchie. Sa notoriété est surtout liée à son rôle dans la propagation du christianisme nicéen dans l’île et à la constitution d’un centre culturel d’importance européenne avec l’archevêché d’York. Le nom de Northumbria désigne à l’origine les terres envahies par les Angles au 6ème siècle situées au nord de la rivière Humber. La Northumbrie en tant que royaume se constitue au début du 7ème siècle par l’union de deux autres entités Angles : celle de Bernicie (Bernicia) au nord et celle de Deirie (Deira) au sud.

[2] Lindisfarne est une île située en Angleterre, sur la côte de la Northumbrie. Accessible à marée basse par une chaussée submersible, elle abrite un célèbre monastère et un château en ruines.

[3] Les rois de Connacht étaient les souverains de la province du Connacht, qui se trouve à l’ouest du fleuve côtier Shannon. Ce nom ne lui fut appliqué qu’au début du Moyen Âge d’après le nom de la dynastie régnante des Connachta. Après la première intervention des barons anglo-normands en Irlande Guillaume du Bourg reçoit vraisemblablement le titre de « seigneur de Connaught » mais il ne peut pas prendre possession de son domaine qui demeure entre les mains des Uí Conchobair jusqu’en 1224/1235. À cette date Richard Mor de Burgh se prévalant des droits de son père réclame l’investiture sur le Connacht. Il reçoit l’appui de son parent Hubert de Burgh qui est « Justicier d’Irlande » et qui l’autorise à effectuer une levée féodale parmi les barons normands pour conquérir le Connacht à partir de 1227. Après avoir vaincu Felim mac Cathal Crobderg Ua Conchobair roi de Connacht issu des Uí Conchobair qui ne conserve plus comme vassal du roi d’Angleterre que cinq cantons de son ancien royaume Richard de Burgh se proclama seigneur de Connaught en 1235.

[4] Iona est une petite île de l’ouest de l’Écosse située dans les mers intérieures de la côte ouest de l’Écosse, et faisant partie des Hébrides intérieures. À l’est, elle est séparée de l’île de Mull par le détroit d’Iona, large au minimum 1,220km. L’île, avec 4,8 km du nord au sud et 2,4 km d’est en ouest, s’étend sur 800 hectares. Le point le plus élevé, Dun, culmine à 101 m. L’île est reliée à sa voisine Mull via un ferry de Fionnphort à la petite agglomération de Baile Mor.

[5] aujourd’hui Holy Island

[6] Le château de Bamburgh est situé dans le comté de Northumberland, en Angleterre, sur la côte de la mer du Nord, près du village de Bamburgh. Le château est érigé sur une longue arête rocheuse parallèle à la côte et qui émerge du cordon dunaire longeant le rivage. Cette crête rocheuse est longue d’environ 180 mètres et domine la grève d’une trentaine de mètres. La face de cette barre rocheuse est quasiment à pic côté terre tandis que ses pentes du côté du rivage sont moins abruptes mais néanmoins très prononcées. Il s’agit donc d’un site naturellement très fortifié, favorable à l’implantation d’un château. De celui-ci, la vue porte au loin tout au long de la côte, vers le sud-est jusqu’au petit port de Seahouses et, vers le nord-ouest, jusqu’à l’île de Lindisfarne.

[7] Les Îles Farne sont un archipel de 15 à 20 îles (selon la hauteur de la marée1) situé au large du Northumberland, en Angleterre.