Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Yan Yan

jeudi 6 octobre 2022, par ljallamion

Yan Yan (153-234)

Officier sous Liu Zhang

Yan Yan affronte les troupes de Liu Bei lorsqu’elles attaquent la capitale du territoire des Shu [1], Chengdu [2]. Il se dresse sur la route de Huang Zhong , qu’il impressionne en évitant 10 de ses flèches. Finalement blessé, il bat en retraite.

Quand Liu Bei prend le contrôle des terres de son cousin, Yan Yan le rejoint sous l’invitation de Huang Zhong, qui fait de lui son disciple.

Yan Yan combat généralement sous les ordres de son maître, mais, après la mort de celui-ci, il est promu Capitaine des archers.

Il participe à la bataille des plaines de Wu Zhang [3], où il est défait par les troupes des Wei [4].

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Yan Yan/ Portail du monde chinois/ Catégories  : Héros des Trois Royaumes

Notes

[1] Le Shu, appelé rétrospectivement Shu postérieur, pour le différencier du Shu antérieur, est l’un des Dix Royaumes ayant existé dans le sud de la Chine durant la Période des Cinq Dynasties et des Dix Royaumes, qui se situe chronologiquement entre les dynasties Tang et Song. Il recouvre l’actuelle province du Sichuan, ainsi que des parties septentrionales du Gansu et du Shaanxi, et sa capitale se situe dans la ville de Chengdu. Il existe de 934 a 965 et est le quatrième et dernier État dominant cette région à porter le nom de Shu.

[2] Chengdu est la capitale de la province du Sichuan en République populaire de Chine. Elle est avec Chongqing et Xi’an l’une des villes les plus peuplées de la Chine intérieure. Chengdu dispose du statut administratif de ville sous provinciale.

[3] La bataille des plaines de Wuzhang est une bataille qui s’est déroulée en 234 durant la période des Trois Royaumes dans les plaines de Wuzhang, en Chine, dans le cadre des expéditions nordiques de Zhuge Liang. Il s’agit de la cinquième et dernière de ses expéditions nordiques. Elle se résume en un long face à face entre l’armée du Shu, dirigée par Zhuge Liang, et l’armée du Wei, commandée par Sima Yi. Elle s’achève par la mort de Zhuge Liang et la retraite des troupes du Shu.

[4] Le royaume de Wei, également appelé Cao Wei, est un des royaumes qui régnaient sur la Chine pendant la période des Trois Royaumes. Avec sa capitale à Luoyàng, ce royaume fut établi par Cao Pi en 220, à partir des bases posées par son père Cao Cao. Cette dénomination apparaît en 213, lorsque les exploitations féodales de Cao Cao prennent le nom de Wei ; les historiens ajoutent souvent le préfixe Cao (du nom de famille de Cao Cao) afin de distinguer ce royaume des autres États que l’histoire de la Chine a également connus sous le nom de Wei, par exemple les précédents États de Wei durant la période des royaumes combattants, et plus tard l’État de la dynastie Wei du Nord. En 220, lorsque Cao Pi déposséda le dernier empereur de la dynastie Han, Wei est devenu le nom de la nouvelle dynastie qu’il fonda. Cette dynastie fut saisie et contrôlée par la famille Sima en 249, jusqu’à ce qu’elle fût renversée et soit devenue une partie de la dynastie Jin en 265.