Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > De 100 av.jc à 1 de notre ère > Caius Licinius Macer Calvus

Caius Licinius Macer Calvus

lundi 3 octobre 2022, par ljallamion

 Caius Licinius Macer Calvus (vers 82 av. jc-47 av. jc)

Orateur romain

Emblème de la République romaine.Fils de l’annaliste Caius Licinius Macer , ancien préteur, qui s’étrangla au moment où il allait être condamné pour concussion [1] en 66 av. jc. Il se distingue de bonne heure au barreau, en même temps que Cicéron.

Il est à son époque un des adeptes de l’atticisme [2]. En cela, son style s’oppose radicalement de celui de Cicéron.

À l’éloquence il joignait un grand talent pour la poésie et fut l’ami de Catulle. Il avait composé des élégies [3], une entre autres sur la mort de Quintilia, sa maîtresse, et une pièce satirique contre César.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu du texte de Laurent Pernot, La Rhétorique dans l’Antiquité, Paris, Librairie Générale Française, coll. « Le Livre de poche / Antiquité », 2000 (ISBN 2-253-90553-4)

Notes

[1] Une concussion au sens juridique, il s’agit d’une malversation dans l’exercice d’une fonction publique, particulièrement dans le maniement des deniers publics.

[2] forme d’éloquence inspirée des orateurs grecs d’Attique, plus particulièrement de Lysias, et qui prone la clarté et le dépouillement dans l’expression voire une certaine sécheresse

[3] Les Élégies sont un recueil de poésie élégiaque du poète romain Tibulle. L’éducation de Tibulle à la campagne a une influence considérable dans son œuvre ; il célèbre à la fois l’amour hétérosexuel et homosexuel.