Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Li Yiji

jeudi 18 août 2022, par ljallamion

Li Yiji (268–204 av. jc)

Conseiller de Liu Bang

Carte du royaume des Hans vers 195 av. jcOriginaire de Gaoyang, Chenliu [1]. Il a rejoint Liu Bang vers 207 av. jc lorsque Liu s’est rebellé contre la dynastie Qin [2].   L’armée rebelle de Liu Bang se préparait à attaquer la ville de Chenliu, quand Li Yiji est venu au camp de Liu et a demandé à voir Liu, s’identifiant comme un savant confucéen. Liu Bang n’aimait pas les érudits et ne voulait pas rencontrer Li Yiji.   Li Yiji réprimanda Liu Bang pour son comportement grossier lors de sa rencontre avec ce dernier. Liu Bang était gêné et il s’est excusé, puis a demandé à Li Yiji des idées sur la façon de conquérir Chenliu.   Li Yiji est retourné à Chenliu et a tenté de persuader le magistrat de se rendre à Liu Bang, mais le magistrat a refusé. Li Yiji a ensuite conduit ses hommes à tuer le magistrat et a envoyé un messager à Liu Bang.   Liu Bang a mené son armée pour attaquer Chenliu et les soldats Qin ont abandonné quand ils ont vu que le magistrat avait été tué. Liu Bang a gagné plus de 10 000 nouvelles troupes et de nombreuses fournitures après avoir conquis Chenliu.   En 204 av. jc, pendant la guerre Chu-Han [3], lorsque Liu Bang fut assiégée par les forces de Xiang Yu à Xingyang [4], Li Yiji a suggéré à Liu Bang de recréer les anciens États de la période des Royaumes combattants [5] et d’installer les descendants de leurs familles royales sur leurs trônes respectifs.   Ce plan était destiné à aider Liu Bang à obtenir le soutien des dirigeants des États vassaux, qui l’aideraient dans la guerre contre Xiang Yu. Liu Bang a d’abord applaudi l’idée de Li Yiji, mais il a rejeté le plan de Li plus tard après avoir écouté l’opinion de Zhang Liang selon laquelle les États étaient plus susceptibles de soutenir le Chu [6] à la place, car le Chu était supérieur au Han [7] en termes de puissance militaire.   Plus tard cette année-là, Li Yiji s’est porté volontaire pour persuader le royaume rival Qi [8] de se rendre à Liu Bang. Il s’est rendu à Qi et a réussi à convaincre Tian Guang roi de Qi de se soumettre à Liu Bang.   Cependant, le général de Liu Bang, Han Xin, qui avait initialement reçu l’ordre d’attaquer Qi, n’était pas au courant du changement de plan. Suivant les conseils de Kuai Tong, Han Xin a lancé une attaque surprise contre Qi et a conquis Lixia [9] et Linzi [10] la capitale Qi. Tian Guang a estimé que Li Yiji l’avait trahi.   Après que Liu Bang soit devenu empereur et établi la dynastie Han en 202 av. jc, il a inféodé le fils de Li Yiji, Li Jie, comme marquis de Gaoliang.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé Li Yiji Traduit par mes soins

Notes

[1] près de l’actuel Kaifeng, Henan

[2] La dynastie Qin est la première dynastie impériale de la Chine, qui dure de 221 à 206 av. jc. C’est la conquête des six États issus de la chute de la dynastie Zhou par l’État de Qin, conquête unifiant de facto le pays, qui l’installe au pouvoir. Les 14 années de règne de son fondateur, Qin Shi Huang, le premier empereur de l’histoire de la Chine, et de son fils Qin Er Shi, représentent, malgré cette brièveté, un tournant capital dans l’histoire nationale

[3] La guerre Chu-Han de 206 à 202 av. jc est une période de troubles survenue en Chine entre la fin de la dynastie Qin et le début de la dynastie Han. Après la chute des Qin en 206 av. jc Xiang Yu partage l’empire en 18 Royaumes. Très vite, deux puissances émergent du lot : le royaume du Chu occidental, dirigé par Xiang Yu et le royaume de Han, dirigé par Liu Bang. Les deux rois se lancent quasi immédiatement dans une guerre pour assurer leur suprématie sur la Chine. Plusieurs rois de moindre importance entrent également en guerre les uns contre les autres, mais sans que cela influence réellement le conflit entre le Chu et le Han. La guerre s’achève en 202 av. jc par la victoire totale du royaume de Han, qui est suivie peu après par la création de la dynastie Han, lorsque Liu Bang se proclame empereur.

[4] Xingyang est une ville de la province du Henan en Chine. C’est une ville-district placée sous la juridiction administrative de la ville-préfecture de Zhengzhou. Connu historiquement sous le nom de Yingyang, elle fut jadis nommée Ao et fut la capitale de la Chine durant la dynastie Shang du roi Zhong Ding jusqu’au roi He Dan Jia

[5] La période des Royaumes combattants, s’étend en Chine, du 5ème siècle av. jc à l’unification des royaumes chinois par la dynastie Qin en 221 av. jc. Ce nom lui est donné tardivement, par référence aux Stratagèmes des Royaumes combattants, ouvrage portant sur cette période. Elle correspond dans la chronologie dynastique à la fin de la période des Zhou orientaux (771-256 av. jc). Cette chronologie, qui repose sur l’historiographie traditionnelle, ne correspond pas nécessairement à la datation précise des évolutions sociales, politiques, économiques et culturelles : ce qui caractérise les Royaumes combattants date principalement du début du 4ème siècle av. jc.

[6] Chu ou l’état de Chu était un État des périodes des Printemps et Automnes et des Royaumes combattants, établi sur le fleuve Yangzi. Chu a été annexé par les Qin en 223 av. jc. La maison royale de Chu à l’origine portait le nom ancestral Nai et le nom de clan Yan mais ceux-ci sont devenus plus tard Mi et Xiong.

[7] La dynastie Han régna sur la Chine de 206 av. jc à 220 apr. jc. Deuxième des dynasties impériales, elle succéda à la dynastie Qin (221/206 av. jc) et fut suivie de la période des Trois Royaumes (220/265). Fondée par Liu Bang, chef de guerre d’origine paysanne révolté contre la dynastie Qin, elle compta 28 empereurs.

[8] Le Qi était un État relativement puissant des périodes des Printemps et Automnes et des Royaumes combattants. Qi est fondé vers 1046 av. jc, peu de temps après l’avènement de la dynastie Zhou. Sa capitale était Linzi, qui correspond aujourd’hui à la ville de Zibo au Shandong. Le premier duc est Jiang Shang. En 384 av. jc, un coup d’État de la famille Tian met fin au règne de plusieurs siècles de la famille Jiang. Sa capacité à venir à bout d’ennemis de taille plus importante, comme le Chu et le Qin en fait une force avec laquelle il faut composer.

[9] Le district de Lixia est une subdivision administrative de la province du Shandong en Chine. Il est placé sous la juridiction de la ville sous-provinciale de Jinan.

[10] Linzi était la capitale de l’ancien État chinois de Qi pendant la dynastie Zhou. Les ruines de la ville se trouvent dans l’actuel district de Linzi, Shandong en Chine. La ville était l’une des plus grandes et des plus riches de Chine pendant la période du printemps et de l’automne. Avec l’occupation de Linzi en 221 av. jc, le roi Zheng de Qin a achevé sa conquête des États rivaux chinois et s’est déclaré le premier empereur de la Chine ancienne peu de temps après.