Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 17ème siècle > Louis Armand 1er de Bourbon-Conti (1661-1685)

Louis Armand 1er de Bourbon-Conti (1661-1685)

mercredi 29 juin 2022, par ljallamion

Louis Armand 1er de Bourbon-Conti (1661-1685)

Prince de La Roche-sur-Yon-2ème prince de Conti en 1666

Né à Paris, fils d’Armand de Bourbon-Conti, 1er prince de Conti [1], et de la princesse, Anne Marie Martinozzi . Il est baptisé le 28 février 1667 et nommé Louis en l’honneur de Louis XIV, son parrain. Sa marraine est la reine mère Anne d’Autriche.

Orphelin de père à 5 ans et de mère à 11 ans, il est élevé à la cour de son oncle, le Grand Condé.

Petit, légèrement bossu, d’un physique ingrat, il épouse, le 16 janvier 1680, Marie Anne de Bourbon dite la première Mlle de Blois, fille légitimée de Louis XIV et de Louise de La Vallière.

Le mariage est célébré dans la chapelle du château de Saint-Germain-en-Laye. Après une nuit de noces catastrophique, dû aux règles de la princesse, ce mariage reste stérile. Le prince se jette dans le libertinage, et doit être rappelé à l’ordre par Louis XIV.

Le fils du prince de Turenne Godefroy-Maurice de La Tour d’Auvergne , Louis-Charles de La Tour d’Auvergne, ayant obtenu du roi, en mars 1685, la permission d’aller servir en Pologne comme volontaire, Conti fait la même démarche pour son jeune frère, François Louis de Bourbon-Conti et pour lui-même. Les deux princes arrivent à Vienne [2] le 1er juin et à Koman le 13, où ils se mettent au service du duc Charles V de Lorraine . Ils combattent avec bravoure à Novigrad [3] et Neuhäusel [4], avant de secourir la ville de Gran [5], assiégée par les Turcs. Ils repartent pour la France le 18 août.

Vers la fin de l’année 1685, la princesse de Conti est atteinte d’une violente attaque de petite vérole.

Rentré en France, son mari s’enferme avec elle pour la soigner. Elle réchappe de la maladie, mais Conti la contracte à son tour et meurt en quelques jours. Il est enterré dans le mausolée des Condé au château de Vallery [6].

C’est son frère, François Louis de Bourbon-Conti, qui devient le 3e prince de Conti.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Louis Armand Ier de Bourbon-Conti/ Portail du royaume de France/ Branche de Conti

Notes

[1] Le titre de prince de Conti est porté par les branches cadettes de la maison française de Bourbon-Condé. Sous l’Ancien Régime, leurs titulaires étaient considérés comme princes du sang. Le titre tire son origine de Conty, une petite ville du nord de la France, situé à 35 km au sud-ouest d’Amiens en Picardie. La terre est entrée dans la famille de Condé par le mariage de Louis de Bourbon, premier prince de Condé, avec Éléonore de Roye en 1551. François de Bourbon, troisième fils de ce mariage, a reçu le titre de marquis de Conti. Il est élevé au rang de prince de Conti en 1581 par le roi Henri III. Marié en 1605 à Louise Marguerite de Lorraine, fille du duc de Guise, il meurt en 1614, sans laisser d’enfant légitime. En 1629, le titre de prince de Conti est donné en faveur d’Armand de Bourbon, prince de Conti, deuxième fils d’Henri II, prince de Condé.

[2] Vienne est la capitale et la plus grande ville de l’Autriche ; elle est aussi l’un des neuf Länder du pays. La ville est située dans l’est du pays et traversée par le Danube (Donau). Capitale du duché puis archiduché d’Autriche, elle fut de fait celle du monde germanique durant le règne de la maison de Habsbourg

[3] Novigrad est une ville et une municipalité située en Istrie, dans le comitat d’Istrie, en Croatie.

[4] Neuhäusel est une municipalité de la Verbandsgemeinde de Montabaur, dans l’arrondissement de Westerwald, en Rhénanie-Palatinat, dans l’ouest de l’Allemagne.

[5] Esztergom anciennement Strigonie, est une localité hongroise au rang de Ville de droit comital, située dans le comitat de Komárom-Esztergom, à la frontière entre la Slovaquie et la Hongrie. Capitale de la Hongrie du 10ème au 13ème siècle, la ville a joué un rôle très important dans l’histoire du pays. La cathédrale Saint-Adalbert, qui domine le Danube, est la plus grande basilique d’Europe centrale.

[6] Vallery est une commune française située dans le département de l’Yonne