Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Sayf ibn Dhi Yazan

dimanche 8 mai 2022, par ljallamion

Sayf ibn Dhi Yazan

Roi juif du royaume de Himyar au 6ème siècle

Il doit sa postérité à son appartenance à la riche dynastie des Himyarites [1] qui régna sur le royaume d’Himyar et à la lutte qu’il mena contre les invasions éthiopiennes. Il fit notamment appel aux Perses en 570, pour lui venir en aide.

Ces faits d’armes font de lui le héros idéal d’une littérature produite en réaction aux croisades chrétiennes de l’époque médiévale et qui désire mettre en scène le triomphe de l’Islam ; en particulier contre les Éthiopiens chrétiens qui après avoir menacés le Yémen [2] au 6ème siècle freinent sérieusement l’expansion musulmane en Abyssinie [3].

Le héros Sayf ibn Dhi Yazan est un modèle exemplaire et idéal de prince musulman, et plus précisément de la pratique de la furûsiyya [4] et servit à rappeler au monde musulman la gloire passée pour les stimuler a combattre les croisés.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu du texte de CHELHOD, Joseph, « La geste du roi Sayf », Revue de l’Histoire des religions, Volume 171, no 2, 1967

Notes

[1] Himyar est un royaume antique d’Arabie du Sud qui connut son apogée au début du 1er siècle en constituant un Empire qui contrôlait une grande partie de l’Arabie méridionale. Ses habitants sont appelés Himyarites ou parfois Homérites.

[2] Le Yémen est l’un des plus anciens centres de civilisation du Moyen-Orient, dans l’antiquité le pays était un territoire du Royaume de Saba. Le royaume de Saba est un royaume habituellement situé en Arabie du sud, actuel Érythrée, Yémen et nord de Éthiopie. Ce royaume, évoqué par la Bible et le Coran, a bel et bien existé, mais il est difficile de séparer le mythe de l’histoire. Ses habitants s’appellent les sabéens. Les sources suggèrent une existence bien postérieure à la période biblique du règne de Salomon.

[3] L’Abyssinie désigne l’Empire d’Éthiopie et le régime fondé vers 990 par la dynastie Zagoué. Il disparaît lors du coup d’État de 1974 et par l’abolition définitive de la monarchie le 12 mars 1975 par le régime du Derg. Pendant la majeure partie de son existence, l’Empire couvre ce qui est aujourd’hui l’Éthiopie et l’Érythrée ; toutefois, à son apogée, il inclut également le nord de la Somalie, Djibouti, le sud de l’Égypte, l’est du Soudan, le Yémen et l’ouest de l’Arabie saoudite.

[4] La furûsiyya est l’art de la chevalerie dans les pays d’Islam. Développé à la période abbasside, il donne lieu à de nombreux traités, en particulier sous les Mamelouks. Ce fut une composante essentielle de l’éducation des princes musulmans.