Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Mór Ní Thuathail

mardi 19 avril 2022, par ljallamion

Mór Ní Thuathail (vers 1114-1191)

Reine consort de Leinster

Principale épouse du roi Diarmait Mac Murchada. En vertu de la loi Brehon [1], les hommes irlandais ont droit à plus d’une femme.

Mór était la mère de Aoife de Leinster ou Aoife MacMurrough, l’épouse de Richard de Clare, comte de Pembroke [2], connu dans l’histoire comme Strongbow.

Mór est née à Castledermot [3], dans le Kildare [4] en Irlande, elle est la fille de Muirchertach Ua Tuathail, roi des Uí Muirdeaigh et Cacht Ní Morda.

Quelque temps après 1140 dans le Loch Garman [5], dans le comté de Wexford [6], Mór était mariée au roi Diarmait Mac Murchada de Leinster [7]. Sa deuxième épouse était Sadhbh Ní Fhaolain.

En 1152, il a enlevé Derbforgail l Ní Mhaol Seachlainn, l’épouse du roi de Breifne [8], Tighearnán Ua Ruairc .

En 1167, le fils de Mór Conchobhar fut tué par Ruaidri Ua Conchobair , roi d’Irlande, après avoir été pris en otage pendant la guerre contre Ruaidri dans le but de le renverser afin de prendre sa place comme Grand Roi [9].

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé Mór Ní Thuathail/ Traduit par mes soins

Notes

[1] La première loi irlandaise , historiquement appelée Féineachas, également appelée loi Brehon, comprenait les statuts qui régissaient la vie quotidienne au début de l’Irlande médiévale. Ils ont été partiellement éclipsés par l’invasion normande de 1169, mais ont connu une résurgence du 13ème au 17ème siècle, sur la majorité de l’île, et ont survécu dans l’Irlande moderne en parallèle avec la loi anglaise. La loi irlandaise primitive était souvent mélangée à l’influence chrétienne et à l’innovation juridique. Ces lois laïques existaient en parallèle, et parfois en conflit, avec le droit canonique tout au long de la période paléochrétienne. Les lois étaient un code civil plutôt que pénal, concerné par le paiement d’une indemnisation pour le préjudice causé et la réglementation de la propriété, de l’héritage et des contrats ; le concept de punition administrée par l’État pour le crime était étranger aux premiers juristes irlandais. Ils montrent que l’Irlande du haut Moyen Âge était une société hiérarchisée, prenant grand soin de définir le statut social, les droits et les devoirs qui l’accompagnaient, selon la propriété, et les relations entre les seigneurs et leurs clients et serfs.

[2] Le titre de comte de Pembroke, associé au château de Pembroke dans le Pays de Galles, fut créé par le roi Étienne d’Angleterre probablement en 1138. Le titre a été recréé neuf fois ensuite, toujours dans la pairie d’Angleterre.

[3] Castledermot est un village intérieur dans le sud-est de l’Irlande dans le comté de Kildare, à environ 75 km (47 mi) de Dublin, et à 10 km (6,2 mi) de la ville de Carlow. Le premier parlement irlandais connu s’est réuni à Castledermot le 18 juin 1264.

[4] Le comté de Kildare (en irlandais Contae Chill Dara) est une circonscription administrative de la République d’Irlande située au sud-ouest de Dublin, dans la province du Leinster. La superficie du comté est de 1 693 km²

[5] Wexford est une ville du comté de Wexford en République d’Irlande. C’est la capitale du comté de Wexford dans la province du Leinster. Cette petite ville portuaire se situe à la pointe sud-est de l’Irlande, plus précisément au fond de la baie de Rosslare. Wexford est située à 138 km au sud de Dublin, la capitale de l’Irlande, et à 192 km à l’est de Cork, la deuxième ville du pays.

[6] Le comté de Wexford est un comté de la République d’Irlande. C’est un comté maritime situé à la pointe sud-est de l’Irlande. Sa superficie est de 2 352 km². Le comté tire son nom de sa principale ville, Wexford, fondée par les Vikings. Wexford a été un des points les plus importants de la colonisation anglaise au Moyen Âge, à tel point qu’un vieux dialecte anglais, le yola, y a été parlé jusqu’à la fin du 19ème siècle. Le Nord du comté est quant à lui demeuré gaélique, car resté sous la domination du clan de MacMurrough Kavanagh.

[7] Le Leinster est une des quatre provinces traditionnelles de l’Irlande. Recouvrant la partie orientale de l’île

[8] Le royaume de Breifne était un territoire traditionnel occupé par un groupe tribal irlandais connu sous le nom d’Uí Briúin Bréifne. Ce territoire inclut les actuels comtés de Leitrim et de Cavan, auxquels s’ajoute une partie du comté de Sligo, soit une superficie correspondant grossièrement à celle de l’actuel diocèse catholique de Kilmore. À son apogée au 12ème siècle, quand Tiernan O’Rourke était le roi de Bréifne, le royaume s’étendait de Kells dans le comté de Meath à Drumcliffe dans le comté de Sligo.

[9] roi de toute l’Irlande